JÉRÔME TRUYENS : « LOUPER LE TOP 6 SERAIT UNE GRANDE DÉCEPTION ! »

A quelques heures de leur dernière rencontre de poule capitale face à l’Inde (17h00), Jérôme Truyens, le capitaine des Red Lions, dresse un premier bilan de la compétition. Il ne fuit aucune question et relativise les différentes critiques. Pour lui, malgré un bilan chiffré effectivement en demi-teinte, l’équipe livre, sans doute, l’un de ses meilleurs tournois.

Jérôme, lorsque l’on s’arrête sur les résultats engrangés depuis l’entame de ces Jeux, on peut être un peu déçu ?
« C’est vrai que nous avons clairement un goût de trop peu. Vu nos prestations, nous devrions avoir beaucoup plus de points. Vu le déroulement des quatre premières rencontres, un total de dix points me semblerait assez logique même si nous n’en possédons que quatre. Mais, vu le niveau atteint par l’équipe dans ce tournoi, nous ne sommes pas loin de franchir la prochaine étape qui nous fera gagner ces matchs. »

Vous êtes donc satisfaits du niveau général des prestations ?
« C’est le meilleur tournoi que nous disputons depuis que j’évolue en équipe nationale. Nous avons disputé quatre bons matches même si nous avons, chaque fois, connu dix minutes de déconcentration ou que nous avons commis des erreurs qui nous ont coûté chers. Mais le plus important, c’est que nous parvenons à être constants. Nous jouons bien, et même très bien, mais nous n’arrivons pas à concrétiser nos occasions. Le bilan est donc positif. »

C’est vrai que vous jouez bien mais vous ne marquez pas !
« Nous devons arrêter de vouloir inscrire le plus beau but ou de vouloir marquer en allant déposer la balle au fond du but. Nous devons afficher une mentalité de « tueur » dans le cercle. Ceci vient avec la confiance. Et cette dernière grandit au fil des matchs chez nos attaquants. »

C’est vrai que l’on sent l’équipe en progrès depuis l’entame de la compétition. John John Dohmen affirmait même que vous aviez disputé votre meilleur mach face à la Nouvelle-Zélande. C’est également ton avis ?
« C’est la rencontre lors de laquelle nous avons le plus combiné en équipe et le plus contrôlé la balle. Nous avons connu dix minutes plus difficiles à négocier mais pour le reste nous avons dominé, malheureusement sans concrétiser. »

On a pourtant l’impression que certains joueurs ne trouvent pas la bonne carburation depuis l’entame des JO ?
« Nos seules points faibles se trouvent dans les deux cercles. Sinon, nous n’aurions pas pu faire jeu égal avec l’Allemagne, deuxième nation mondiale, ou dominer les Pays-Bas, troisième au classement. Nous jouons bien et chacun apporte ce qu’il doit à l’équipe pour obtenir ce type de prestations. »

Vous pouvez encore atteindre le top 6. Mais est-ce que, secrètement, vous ne rêviez pas atteindre les demi-finales ?
« C’est vrai, nous pensions franchement pouvoir atteindre le dernier carré. D’ailleurs, après nos quatre premiers matches, nous réalisons que cela aurait tout à fait possible si nous avions été un peu plus réalistes ou chanceux. Ceci dit, c’est la première fois que je nous entends dire que nous aurions pu atteindre la demi-finale aux JO. C’est un signe de notre évolution au cours de ces deux dernières années. Notre statut change et c’est très positif pour la suite de notre développement. »

Il faudra gagner face à l’Inde et espérer que les Pays-Bas s’imposent face à la Corée.
« Effectivement, mais je n’ai aucun doute sur le fait que les Néerlandais joueront le jeu à fond… »

 Si vous loupez le Top 6, les Jeux seront un échec ?
« Ce serait, en tous cas, une grande déception… »

Laurent Toussaint, In Le Soir, 7 août 2012.


© FIH

Commentaires

2 Comments

  1. Reply Post By gonzague klein

    Trop de joueurs ne jouent pas à leur meilleure place, certains manquent de rythme à cause de leur convalescence et d’autres font le tournoi de trop. C’est beaucoup de  »petits détails » pour être demi finaliste. Mais une sixième place serait déjà bon résultat.

  2. Reply Post By Cedric M

    Je pense qu’on à compris que vous n’étiez pas satisfait du coaching Gonzague.. Merci de nous le rappeler à chaque sujet!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.