MAXIME LUYCX : « C’ÉTAIT LE MOMENT OPPORTUN POUR PRENDRE CETTE DÉCISION. »

Après Benjamin Van Hove, c’est Maxime Luycx qui a annoncé officiellement à Colin Batch, ce lundi matin, qu’il avait décidé de mettre un terme à sa carrière internationale. Le maître à jouer du Waterloo Ducks qui aura 30 ans, le 18 septembre prochain, a beaucoup réfléchi  avant de prendre cette décision. Mais avec 335 sélections, 60 buts et 12 années en équipe nationale, il était grand temps pour le vice-capitaine de tourner définitivement la page et de quitter les Red Lions après cette magnifique cinquième place aux Jeux de Londres.

Max, pourquoi as-tu décidé de quitter l’équipe nationale ?
« C’est déjà un sujet auquel je réfléchissais depuis plusieurs mois. Mais après les Jeux, je me suis offert une période de réflexion de trois semaines afin de prendre en compte tous les éléments. Mais j’ai tranché et j’ai annoncé à Colin que je souhaitais tout simplement mettre un terme à ma carrière. »

Il n’a pas essayé de te faire changer d’avis ?
« Non, il m’a simplement félicité pour ma carrière et il m’a souhaité bonne chance pour la suite. Je pense qu’il veut, à présent, construire un groupe compétitif pour les prochaines échéances. Il veut qualifier la Belgique pour la prochaine Coupe du Monde et poursuivre la progression vers le top mondial. »

Tu sentais que c’était vraiment le bon moment pour prendre cette décision ?
« C’était effectivement le moment opportun. C’est difficile à expliquer mais je le sentais tout au fond de moi. Je ne voulais pas disputer la saison de trop. Et quoi de plus beau que quitter ce groupe sur une cinquième place aux JO. »

Comment ont réagi tes coéquipiers ?
« Tu me connais, je suis d’un naturel discret. J’ai juste envoyé un mail pour annoncer la nouvelle et j’ai reçu de nombreux messages très touchants. »

Quel restera ton meilleur souvenir sous le maillot national ?
« C’est incontestablement la qualification pour les Jeux de Pékin grâce à notre troisième place au Championnat d’Europe de Manchester. C’était tout simplement incroyable. Une première qualification pour les Jeux avec un groupe qui était peut-être moins talentueux mais qui était extrêmement solidaire. Il y a ensuite, à un niveau plus personnel, le dernier Euro à Mönchengladbach avec cette rencontre magique face à l’Espagne et mon but en début de seconde mi-temps. Enfin, à côté de cela, il y a évidemment mes deux participations aux Jeux olympiques qui resteront à jamais graver dans ma mémoire. »

Tu vas donc maintenant te consacrer entièrement au Watducks ?
« La saison s’annonce passionnante et nous devrons lutter pour reconduire notre titre. Je suis impatient de poursuivre l’aventure avec mon club. »

Entretien : Laurent Toussaint

Commentaires

One Comments

  1. Reply Post By Rene DAUTEL

    Bravo et Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.