LE LÉOPOLD VISERA UNE PLACE DE FINALISTE DANS CETTE COMPÉTITION

A quelques jours de la reprise, Hockeybelgium vous propose des rencontres avec les joueurs clés des quatre équipes demi-finalistes du récent championnat. Et c’est John Verdussen, le défenseur du Léopold, qui, le premier, fait le point sur les ambitions du club ucclois avant d’aborder cette saison qui s’annonce condensée et disputée.

John, comment s’est déroulée votre préparation durant ces dernières semaines ?
« Très bien même si elle a été quelque peu compliquée au niveau de l’organisation puisque notre noyau était réduit vu les absences de nos deux argentins, d’Elliot Van Strydonck et des trois joueurs U21 qui n’ont repris que début septembre avec le groupe. Nous avons donc eu la possibilité d’intégrer nos jeunes au noyau A. Nous avons disputé onze matchs amicaux mais seulement deux avec notre groupe au grand complet, et nous nous sommes inclinés seulement à deux reprises. A côté de cela, nous avons eu énormément de séances vidéos, d’entrainements technique et physique ! »

Quelles sont les ambitions du Léo au moment d’aborder ce nouveau championnat ?
« Elles sont très claires et elles ont été fixées par le coach. Il faut faire mieux que l’année dernière. Notre objectif est donc de participer à la finale de la compétition et de sortir de notre première poule en EHL. »

Il y a eu pas mal de mouvement dans votre noyau durant cet été ?
« Au niveau des transferts sortants, nous avons  perdu Anthony Herman, Jerome Toussaint et Julien Meyers qui ont décidé de rejoindre la seconde équipe du Léo.  Nous perdons également Agustin Corradini qui est reparti en Argentine. En ce qui concerne les nouveaux joueurs, nous récupérons Thomas Vanderborght, de retour d’Erasmus, et Lucas Rossi. Enfin, nous accueillons trois nouveaux joueurs, Henry Cavenaile, Tanguy Zimmer et Agustin Mazzilli. »

Qui rejoindra le dernier carré et qui est ton grand favori pour le titre ?
« Je vois bien le Watducks, le Racing, le Dragons et le Léopold. En ce qui concerne le nom de nom du futur champion, je peux juste te dire que je  souhaite simplement une finale entre le Léopold et le Watducks (Rires).»

La demi-finale et la finale se joueront sur une seule manche, cela change pas mal la donne.
« Effectivement et je trouve cela un peu dommage mais c’est comme cela. On sait qu’en une rencontre, tout est possible. Il faudra donc être en forme au bon moment et éventuellement avoir un peu de réussite lors de ce match. »

Le championnat sera à nouveau concentré lors de deux courtes périodes.
« Cette saison s’annonce effectivement passionnante avec de plus en plus de joueurs appartenant au top mondial, des joueurs ayant participé aux Jeux olympique et des jeunes qui ont performé lors champions d’Europe. Tout le monde pourra battre tout le monde. C’est cela qui va rendre le championnat si excitant. Il ne faudra donc prendre aucun match à la légère. J’ai en tout cas hâte que cela commence! »

Entretien : Laurent Toussaint

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.