ELLIOT VAN STRYDONCK : « NOUS AVANÇONS CRESCENDO DANS LE TOURNOI »

Avec un bilan de six points sur six à l’issue des deux premières rencontres de poule, les Red Lions ont atteint leur premier objectif dans la compétition. Et même s’il reste plusieurs détails à régler, l’équipe semble prête pour aborder le duel face à l’Australie. Face à la Malaisie, ce lundi, les Belges ont pourtant dû attendre la 20e minute pour trouver la juste carburation et se lancer définitivement dans la partie. Mais pas de quoi inquiéter réellement le défenseur Elliot Van Strydonck.

Elliot, le début de match a été un peu compliqué face à la Malaisie ?
« C’est vrai. Nous l’avions dit au briefing. Il fallait mieux commencer la partie que face à l’Inde et obtenir rapidement un p.c. ou marquer un but. Et c’est tout le contraire qui s’est produit. Nous étions un peu mous et certainement un peu surpris également par le terrain qui était très sautillant. Mais ce n’est peut-être pas plus mal que nous ayons débuté de la sorte parce que cela nous a permis de vite nous ressaisir et d’enfin rentrer dans cette rencontre. »

Bizarrement, c’est à dix que cela a semblé mieux tourné après la carte jaune d’Alexandre De Saedeleer ?
« C’est surtout grâce au second but que nous avons encaissé. On s’est dit qu’il fallait retrouver cette structure, cette tactique que nous avions mise en place pour réussir à nous en sortir. »

Ensuite, vous avez réellement déroulé ?
« Nous avons joué simple. Nous savions qu’il ne fallait pas forcer. Il fallait garder la possession de la balle et faire tourner un maximum. Et surtout que les attaquants allaient faire leur boulot devant. »

C’était tout de même une bonne préparation pour le match contre l’Australie ?
« Il s’agira d’un tout autre morceau. Nous avons regardé une partie de leur rencontre face à l’Espagne et ils sont très solides, très physiques. Ce sera réellement une toute autre partie. Mais c’est surtout de bon augure pour la suite. »

Ce sera du 50/50 face aux Kookaburras ?
« Ce sera un match équilibré si on s’en réfère à nos derniers affrontements. On a perdu de justesse à New Delhi et avant cela, nous avions remporté nos deux rencontres lors de la demi-finale de la World League, à Rotterdam, en mai dernier. Ce sera donc plutôt du 60/40. »

Quel bilan tires-tu de cette entame de tournoi ?
« Nous voulions remporter nos deux premiers affrontements et c’est le cas. Le jeu est en place et on voit que nous avançons crescendo dans la compétition. Nous voulons continuer à grandir. Jeudi, nous affrontons un tout gros adversaire. Cela tombe à pic ! »

Entretien : Laurent Toussaint (à La Haye)   


© FIH

Commentaires

One Comments

  1. Reply Post By Klein

    Restons prudents, les Belges ont battu les deux équipes les plus faibles du tournoi. Les Australiens ont l’air plus forts que l ‘an passeé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.