ARTHUR VAN DOREN CHEZ LES RED LIONS

Après les retraites internationales de Maxime Luycx, de Benjamin Van Hove et de Manu Leroy, ainsi que le retrait momentané de Jeffrey Thys (études) et la blessure de Florent Van Aubel (l’attaquant du Dragons devrait faire son retour après la trêve hivernale), Colin Batch a donc quelque peu composé pour former le noyau qui entamera, dès demain, la préparation du Champions Trophy. L’Australien s’appuiera, en grande partie, sur le même groupe qui avait préparé les Jeux de Londres même si deux petits nouveaux viennent compléter le noyau (20 joueurs). Arthur Van Doren, la grande révélation de la saison dernière, reçoit tout naturellement sa chance vu ses immenses qualités et son énorme potentiel. A ses côtés, on retrouvera Amaury Keusters, qui avait déjà été appelé pour l’une ou l’autre rencontre amicale durant le printemps dernier, tout comme Sébastien Dockier et Alexander Hendrickx. Dans les buts, ce sont deux gardiens qui reçoivent la confiance du coach. Aux côtés de Vincent Vanasch, impérial à Londres, c’est Jeremy Gucassoff qui réintègre le noyau après un excellent début de saison. On notera encore que dans le groupe, Jérôme Truyens est actuellement en revalidation suite à son opération et que John John Dohmen est actuellement blessé (déchirure).

On ne connaît pas encore le programme complet de la préparation pour le Champions Trophy. La Belgique affrontera l’Australie, le samedi 1er décembre, à Melbourne, lors de la première journée de la compétition.

Le noyau : Gauthier Boccard (Waterloo Ducks), Tom Boon (Racing), Thomas Briels (Oranje Zwart), Cédric Charlier (Racing), Alexandre de Paeuw (Waterloo Ducks), Alexandre De Saedeleer (Waterloo Ducks), Jérôme Dekeyser (Braxgata), Felix Denayer (Dragons), Sébastien Dockier (Beerschot), John-John Dohmen (Waterloo Ducks), Simon Gougnard (Racing), Jeremy Gucassoff (Racing/GK), Alexander Hendrickx (Antwerp), Amaury Keusters (Héraklès), Loïck Luypaert (Dragons), Renaud Pangrazio (Louvain), Xavier Reckinger (Braxgata), Jérôme Truyens (Racing), Vincent Vanasch (Waterloo Ducks/GK), Arthur Van Dooren (Dragons), Elliot Van Strydonck (Léopold) et Gilles Verdussen (Beerschot).

Commentaires

3 Comments

  1. Reply Post By gonzague klein

    Ne sont-ils pas à 22 avec Alexander Hendrickx et Sébastien Dockier???

  2. Manu Leroy déjà à la retraite. Il est juste venu pour les Jeux de Londres alors que la Belgique était déjà sélectionnée. Qu’a-t-il fait sinon barrer la route à Jérémy ? Manu Leroy n’était pas l’avenir pourquoi l’avoir rappelé ? Entièrement d’accord avec la titularisation de Vinch mais Jérémy aurait dû être le deuxième gardien des Jeux.
    Isabelle

  3. @ Isabelle :

    Je ne suis absolument pas d’accord avec vous. Le coach a sélectionné celui qui pouvait apporter le plus au groupe. Aux JO on prend les meilleurs pour avoir le meilleur résultat et dans cette optique, Manu était était le choix qui s’imposait.
    En effet, dans un groupe, il faut une balance entre jeunesse et expérience.
    Expérience que Manu pouvait apporter (EHL, champion de Belgique etc) De plus, cela faisait 6 ans qu’il était au top du top (Louvain puis Dragon).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *