LOUVAIN NE VEUT PAS ENTENDRE PARLER DU PROGRAMME DES RED LIONS

La situation est donc extrêmement tendue entre le staff de l’équipe nationale et les responsables sportifs des clubs de division d’honneur. Depuis le mail envoyé par Adam Commens aux joueurs, mercredi dernier, leur expliquant le programme de ces prochaines semaines en vue de préparer au mieux le qualificatif pour la prochaine Coupe du monde, les commentaires vont bon train de tous les côtés. Certains entraîneurs se sont déjà entretenus durant le week-end avec le sélectionneur national afin de trouver des solutions acceptables par les deux parties.

Quelles sont, en fait, les exigences d’Adam Commens ?

– Disponibilité des joueurs, quatre jours par semaine (lundi, mardi, mercredi et jeudi) de 8h00 à 12h00 à Braxgata.
– L’interdiction pour ceux-ci de s’entraîner avec leurs clubs ces jours-là.
– Les joueurs sont autorisés à prendre part avec leurs clubs aux séances de p.c., de vidéo et au meeting.
– Le respect du programme en entier est une condition obligatoire pour disputer le WCQ.

Quels sont les reproches formulés par Gilles Van Lembergen, le directeur technique de Louvain, dans un mail adressé au staff de l’équipe nationale et à la Fédération suite au programme des Red Lions ?

1. Il n’y a pas eu de discussion ou de dialogues préalables avec les clubs.

2. Une fois de plus, ce sont les joueurs qui ont transmis le programme aux clubs contrairement aux promesses qui avaient été formulées la saison dernière.

3. Le programme est inacceptable pour les clubs et provoquera une réunion urgente entre les clubs de DH. La volonté de Louvain avec les autres clubs de l’élite sera d’obtenir l’annulation du programme.

4. La position de Louvain est très claire : « Les joueurs devront être disponibles pour l’entièreté du programme proposé par le club. Dans le cas contraire, ceux-ci ne rentreront pas en ligne de compte pour les matchs de championnat ou l’EHL. »

Gilles Van Lembergen expliquait également dans son courrier adressé qu’il ne comprenait pas pourquoi il n’y avait pas de soucis avec les équipes nationales espagnole et irlandaise mai que cela bloquait toujours avec la Red Lions.

On attend à présent de voir quelle sera la position commune des clubs de l’Elite avant une discussion en profondeur avec le staff de l’équipe nationale mais aussi Bert Wentinck, Marc Coudron et les autres membres décisionnaires de la Fédération.

Laurent Toussaint

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *