LA BELGIQUE S’INCLINE AVEC LES HONNEURS DEVANT L’AUSTRALIE

Pour son premier rendez-vous avec le Champions Trophy, la Belgique n’était pas gâtée par le tirage au sort puisqu’elle avait l’immense honneur d’affronter les quadruple tenants du titre australiens, devant une petite poigné de supporters belges rassemblés dans le haut de la tribune centrale du Netball Hockey Center de Melbourne.

Et dès le coup d’envoi, c’est l’équipe locale qui prenait la partie à bras-le-corps puisqu’après seulement quatre minutes de jeu, les Australiens, sur leur deuxième penalty, trouvait déjà l’ouverture sur une suite de p.c. Glenn Simpson ne laissant pas la moindre chance à Vincent Vanasch. Les Lions laissaient passer la tempête et retrouvaient des couleurs au quart d’heure. Ils héritaient de deux penalty mais Tom Boon puis Alexander Hendrickx ne parvenaient pas à tromper la vigilance de George Bazeley.

Deux tentatives qui réveillaient les Australiens qui étaient, alors, tout près de doubler la marque mais le gardien belge s’interposait avec brio sur une frappe terrible de Russell Ford. Les protégés de Marc Lammers étaient dominés dans les duels et ne parvenaient plus à se montrer dangereux. Les Kookaburras héritaient de trois penalty en autant de minutes mais Vanasch et le poteau se chargeaient de repousser le danger. Mais sur le septième penalty des Aussies, Jacob Whetton doublait tout à fait méritoirement la marque.

Après la pause, la rencontre s’emballait. En l’espace de deux minutes, Jamie Dwyer offrait le troisième but à Russell Ford mais sur la remise en jeu, Sébastien Dockier ouvrait le compteur but des Belges. Et dans la minute suivante, l’attaquant du Beerschot décidément  à la fête faisait 3-2. Les Lions étaient de retour dans la partie. Ensuite, les échanges étaient bien plus équilibrés. L’Australie n’avait plus la main mise sur le jeu et le même Sébastien Dockier était tout près de l’égalisation. Les Belges obtenaient encore trois p.c. mais ceux-ci n’étaient malheureusement pas bien exploités. Leur chance était passée…

Et, finalement, sur le dixième p.c. de l’équipe locale, Chris Ciriello, malgré un nez cassé en début de rencontre, parvenait à placer un dernier sleep à plat imparable (4-2).  Ce but coupait définitivement les jambes des joueurs de Marc Lammers qui ne parvenaient plus à revenir dans la partie.

Les Belges devront à présent se reconcentrer rapidement sur la suite de la compétition puisque, ce dimanche, à 2h30, heure belge, ils affronteront le Pakistan, largement à leur portée, vu sa prestation très moyenne de ce matin, face aux Pays-Bas (défaite 3-1).

Laurent Toussaint (à Melbourne).

Australie – Belgique : 4-2

Australie : Bazeley, Ockenden, Ciriello, Ford, Wilson, Carroll, White, Swann, Simpson, Dwyer, Kavanagh ; puis : Knowles, Whetton, Mitton, Govers, Brown et Orchard.
Belgique : Vanasch, Reckinger, van Doren, De Saedeleer, Denayer, Truyens, Dohmen, Gougnard, Dockier, Charlier, Boon ; puis : Boccard, Briels, de Paeuw, Van Strydonck, Luypaert et Hendrickx.
Arbitres : Nel et Prasad.
Buts : 4: Simpson (1-0) ; 29e : Whetton (2-0) ; 37: Ford (3-0) ; 38: Dockier (3-1) ; 40: Dockier (3-2) ; 62: Ciriello (4-2).


© Hockeybelgium

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.