MANU LEROY N’A PAS EU BESOIN DE PÉRIODE D’ADAPTATION AU DRAGONS

S’il existe bien un joueur qui suscite souvent les commentaires les plus divers dans le championnat belge, c’est Manu Leroy. Le gardien fraîchement débarqué au Dragons n’a jamais laissé personne indifférente avec son style si particulier. Redoutable sur sa ligne, vif dans les duels et véritable leader sur le terrain, l’ancien joueur de Louvain n’a pas eu besoin de véritable période d’acclimatation lors de son arrivée à Brasschaat.
« Je ne pensais pas que l’intégration serait aussi facile. Contrairement à ce que certains pensent, il s’agit d’un club très chaleureux qui possède un groupe de joueurs très sympas. Il m’a fallu quelques entraînements pour me sentir ici comme chez moi. »

Et ce dimanche, Manu a rendu visite à Louvain avec ses nouvelles couleurs. Une rencontre difficile à appréhender après avoir passé 24 ans dont douze ans en équipe première. « J’étais très nerveux avant de débuter le match. C’était très bizarre de me retrouver là comme un visiteur. Mais dès mon premier arrêt, je me suis senti plus relax et j’ai livré la partie qu’il fallait. Je n’ai pas encaissé le moindre but et on s’est imposé avec panache. C’était le scénario idéal pour moi ! »

Après avoir tout connu avec les Universitaires (un titre de champion et une demi-finale en EHL), l’ancien gardien de l’équipe nationale souhaitait relever un dernier défi. « Le fait de changer de club, et de devoir me prouver que j’étais encore au niveau dans un nouvel environnement était excellent pour ma motivation. Même le fait de m’entraîner trois fois par semaine au lieu de deux à Louvain ne m’a pas encore dérangé. Au contraire, je suis toujours super motivé pour chaque entraînement ! »

Et pour le moment, les résultats donnent raison au nouvel Anversois. Le Dragons occupe la première place du classement avec 11 points et propose un hockey d’excellente qualité. « Le championnat semble plus ouvert que jamais. Il n’y a jamais de matchs faciles. Beaucoup d’équipes se tiennent de très près et il faudra être au top chaque semaine pour pouvoir prétendre à une place dans les play-offs. Je pense que si on continue à se travailler de la sorte, nous disputerons le dernier carré même si l’objectif du club est de terminer dans le Top 6. Notre équipe progresse au fil des semaines. Nous avons le talent individuel et nous devons à présent travailler le collectif. »

Et comme le nouvel homme fort de Brasschaat reste incontestablement l’un des meilleurs gardiens du Royaume, on parle toujours de Manu Leroy pour l’équipe nationale. « Ah bon, je ne suis pas au courant<TH>de ces rumeurs ! L’envie de jouer au plus haut niveau et mon rêve de pourvoir disputer le jeux olympiques ne disparaîtront jamais. Mais quand je vois le programme de l’équipe nationale, je sais que la page est tournée. Je dois être réaliste. Il est impossible de combiner un boulot normal, une vie de famille et les Red Lions. Mais le jour où je gagne au Lotto, je suis de nouveau disponible pour Adam Commens… »

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 5 octobre 2009.


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *