LE TERRAIN DU RACING CONDAMNÉ ?

C’est la stupeur du côté du Racing. En effet, le voisinage du club ucclois n’est pas du tout content des nuisances provoquées par les nouvelles infrastructures. Et la plainte introduite par ceux-ci possède toutes chances d’aboutir puisqu’une loi de la Région bruxelloise a omis d’inscrire les terrains de sport dans les exceptions en termes de nuisances sonores.

Philippe Truyens, le manager de l’équipe première du Racing a ainsi expliqué sur Okey.be : « Le Racing est un club privé, qui fonctionne sans aucun subside. Nous n’avons reçu aucune aide de quiconque et la construction du terrain s’est faite avec nos fonds propres. Autant dire que tout le monde y a mis du sien. Le terrain a coûté un demi-million d’Euros que nous devons rembourser. Devoir aujourd’hui penser à abandonner ce terrain, ce serait une catastrophe. »

La suit de l’article, ici.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *