LE RACING S’OFFRE LA COUPE D’EUROPE C A CAMBRAI

C’était l’un des objectifs principaux de la saison pour le Racing. Et le club ucclois a réussi son pari en décrochant le titre à Cambrai mais également en permettant à la Belgique de remonter en poule B l’année prochaine. Et ce sera une nouvelle fois avec les joueurs ucclois puisqu’ils se sont imposés pour la seconde fois dans le championnat « salle », il y a quinze jours.

Après les excellents résultats de vendredi et de samedi (quatre victoires dont une très convaincante face aux Français de Cambrai 5-3), il fallait confirmer ce dimanche face aux robustes Croates de Mladost Zagreb. Cambrai ayant gagné son match contre les Slovènes de Pliva Lipovci (3-1), les Bruxellois ne devaient pas s’incliner par plus de 3 goals d’écart lors de leur dernier match. Et à la pause, c’était même la catastrophe pour le Racing puisqu’ils étaient menés 5-2 (buts de Gaby Garreta et Alfredo Mesa). Ensuite, les joueurs de Marcelo Orlando se sont repris en jouant plus rapidement et en se montrant plus précis devant le but adverse. Au final, les Belges réussissaient un retour sans faute et inscrivaient cinq buts pour s’imposer 5-7. La fête pouvait commencer…

« La mission est accomplie, analysait Jean-Louis Allard, le Président du Racing. Et de la plus belle des manières puisque nous sommes invaincus après cinq rencontres. Et cela n’a pas été évident face à des clubs qui évoluent principalement en salle comme les Slovènes ou les Croates. Ils possèdent un jeu solide. Et cerise sur le gâteau, nous allons pouvoir disputer une nouvelle Coupe d’Europe l’an prochain et défendre les chances de la Belgique en division B. »

Le Racing avait rejoint Cambrai avec un moral gonflé à bloc et des objectifs très précis pour l’équipe. « Nous étions confiants mais nous savions qu’il y aurait pas mal de pain sur la planche. Mais nous étions également bien conscients que nous devrions nous méfier de nous-mêmes également et que nous devions rester bien concentrés sur notre sujet. Mais je tiens à louer le travail de mes gars qui se sont comportés comme de véritables professionnels durant ces trois jours de compétition et pendant toute notre préparation. »

Mais Jean-Louis Allard est également conscient qu’il faudra se reconcentrer très rapidement sur le championnat parce que le programme est chargé pour les Bruxellois, actuellement troisièmes au classement. « Nous revenons avec un moral gonflé à bloc mais, mercredi, nous jouons déjà une rencontre périlleuse face au Dragons. Il faudra voir comment les organismes auront récupéré et comment nous allons gérer la pression de ce second tour. »

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 16 février 2009.

Commentaires

One Comments

  1. En finale , on ne pouvait pas perdre par 4 buts , avec 3 buts d ‘ écart ,
    on était encore qualifié . Car en cas d ‘ égalité à la différence de
    buts , c ‘ était le nombre de buts marqués , or là , on était
    nettement devant Cambrai .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *