L’ANTWERP MET LA PRESSION SUR LE WATDUCKS

Chaque saison amène son lot de situation cocasse et à Sint-Job-In-’t-Goor, il n’a pas fallu attendre bien longtemps pour en connaître une première pour cette saison 2009 – 2010. En effet, la rencontre a débuté avec 33 minutes de retard en raison d’un problème d’alimentation d’eau qui ne permettait pas d’arroser le terrain. Le match a même bien failli ne pas avoir lieu car sans eau, la surface de jeu était bien trop dangereuse pour permettre aux vingt-deux acteurs de débuter la partie.

Mais, heureusement, ce contre-temps n’a pas eu d’influence sur la partie qui a largement répondu à l’attente. Engagement, occasions de buts à répétitions, la première période n’a pas connu le moindre temps–mort. Et si les deux équipes rentraient au vestiaire sur le score de 2 – 1 (buts d’Alexander Hendrickx, Xavier Brooke et Maxime Tys), il aurait pu tout aussi bien être de 3 – 3 ou de 4 – 4.

La suite des débats aura de son côté été un peu plus décousue. Les Anversois profitaient d’ailleurs d’un manque de concentration coupable de la défense visiteuse pour revenir dans la partie, à deux reprises, puis pour prendre l’avantage et s’imposer avec, entre autre trois buts de Jeroen Baart, très opportuniste dimanche après-midi. « Le score final est assez logique, reconnaissait Etienne Tys, le coach brabançon. Nous prenons trois buts avec une défense beaucoup trop molle. Il y a encore du travail et cela doit nous servir de leçon. Notre domination stérile en seconde période doit nous faire réfléchir pour la suite de la compétition. »
Du côté de Murray Richards, c’était même la surprise après ce premier succès. « Je dois être honnête, je ne m’attendais pas du tout à une telle rencontre après notre campagne de préparation catastrophique et nos huit défaites en neuf matchs. Mais je dois féliciter mes joueurs qui ont évolué comme un véritable groupe. Ils se sont battus dans tous les duels et nous avons eu le brin de chance qu’il fallait. Ce résultat me donne confiance pour la suite. »

La semaine prochaine, le Waterloo Ducks récupérera Thomas Van den Balck et John John Dohmen. Deux éléments qui ont cruellement fait défaut au champion en titre pour ce premier rendez-vous de la saison.

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 14 septembre 2009.


© Web Team Waterloo Ducks.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *