L’ANNEE HOCKEY – EPISODE 6 – JUIN 2010

Durant cette période de fêtes de fin d’année, je vous propose de feuilleter l’album de l’année hockey 2010. Chaque jour, nous parcourrons ainsi un nouveau mois et nous suivrons les péripéties de l’équipe nationale, les rebondissements du championnat de Belgique ainsi que tous les à-côtés du hockey belge qui ont fait l’actualité durant ces douze derniers mois.

Le 2 juin, la direction du Waterloo Ducks confirme le retour de Pascal Kina du côté de la Drève d’Argenteuil. Le Gantois revient dans le Brabant wallon avec des belles ambitions sportives puisqu’il tentera de décrocher un nouveau titre de champion de Belgique.

Trois jours plus tard, c’est la toute grosse affluence au Léopold pour la seconde édition du Hockeybelgium All Star Game. Au programme : des clinics pour les enfants, un match de gala de très haut niveau et la remise des prix de la saison. Jérôme Truyens a ainsi été récompensé par ses collègues de division d’honneur puisqu’il décroche le titre de « Player Of The Year 2010 ». Il s’agit d’une très belle récompense pour le capitaine du Racing après une saison magnifique malgré la défaite en finale face au Dragons. Le Bruxellois s’impose devant son équipier, Tom Boon, et le meilleur buteur de la compétition régulière, Alexandre De Saedeleer. Pour rappel, près de 73% des joueurs de DH ont participé à ce vote.


© Philippe Demaret – Hockeybelgium

Chez les gardiens, tout s’est décidé entre les deux éléments les plus efficaces du championnat, Manu Leroy et Jérémy  Gucassoff. Au final, c’est le portier du Dragons qui s’impose avec deux voix d’avance sur son jeune collègue du Racing. Un succès largement mérité pour l’ancien international qui venait certainement de livrer une des meilleures saisons de sa carrière.

Enfin, à l’issue de la partie, les deux coachs, Marcelo Orlando et Mika Van Cutsem, ainsi que Laurent Toussaint, organisateur du All Star Game, ont choisi le MVP (Most Valuable Player). Et c’est à l’unanimité que Matt Hotchkis, l’attaquant australien de l’Antwerp qui a été choisi pour le trio après un match plein, engagé et un but en fin de première période. « C’est vraiment super de terminer la saison de cette manière. Je me suis donné à fond comme lors d’un match de championnat normal car c’est ma manière de jouer. Nous avons passé un super moment et c’est surtout cela l’essentiel. »

Retrouvez toutes les photos de cet événement, en cliquant sur ce lien.

Après une première saison passée parmi l’Elite et des barrages face à l’Old Club, le Braxgata souhaite s’installer dans le Top 6 de la compétition nationale. Pour ce faire, Erik Gijsels, le président, réussit à attirer trois nouveaux éléments de classe internationale pour la saison prochaine. C’est ainsi que le gardien néerlandais, Marcel Koeton et les deux stars néo-zélandaise Phil Burrows et Shea McAleese viennent renforcer le noyau A.

Le 12 juin, ce sont finalement les journaux néerlandais qui lâchent le morceau en annonçant que le jeune international brabançon, Simon Gougnard, 19 ans, restera bien aux Pays-Bas. Il quitte Tilburg pour rejoindre Thomas Briels à Oranje Zwart avec un contrat de trois saisons à la clé. L’information était officieuse depuis près de deux semaines mais il avait été demandé de ne pas la divulguer avant la fin des Playoffs néerlandais.

Le lendemain, Cédric De Greve fait ses adieux au hockey belge dans les installations du Waterloo Ducks en compagnie de ses amis et de nombreux joueurs qui ont, un jour, partagé de grands moments sportifs lors de sa belle carrière comme Philippe Van Hemelen, Marc Coudron, Manu Leroy, Loïc et Charles Vandeweghe, Pascal Kina, Laurent Balon-Perin, Simon Gougnard, la quasi totalité du noyau A du Watducks dont son remplaçant dans la cage pour la saison prochaine, Vincent Vanasch. Pour la petite histoire, la rencontre s’est soldée par la victoire des amis de Cédric sur l’équipe du Watducks (7-6).

Le 22 juin, alors que c’était un secret de polichinelle depuis plusieurs semaines, la direction du Dragons confirme la signature des frères Vandeweghe pour deux saisons. Un choix réfléchi pour les deux Gantois qui ont été attirés, bien entendu, par le projet sportif ambitieux du club anversois mais également par l’EHL. Après avoir discuté avec plusieurs clubs de division d’honneur, les deux anciens Internationaux ont donc tranché. Après le transfert de Stephen Butler, il s’agit théoriquement des derniers renforts pour le Dragons. Dans le même temps, le Léopold annonce l’arrivée de l’Argentin Lucas Rossi.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *