TOM BOON : 5 – DER CLUB AN DER ALSTER : 5

Alors que la cause semblait entendue et que le Racing se dirigeait vers la troisième défaite de son histoire en EHL, les Bruxellois ont réussi à sortir la tête hors de l’eau à trois minutes du terme grâce à un Tom Boon réellement intenable. Cela signifie que tout reste possible pour les hommes de Jean-Philippe Brulé qui se frotteront au Campo de Madrid lors de de la dernière rencontre du week-end à Brasschaat.

Tout débutait de la plus belle des manières pour le Racing puisque Tom Boon trouvait déjà l’ouverture après seulement quatre minutes de jeu. Mais la joie était de courte durée et le réalisme du côté allemand puisque Alster prenait le large grâce aux frères Fröschle qui trompaient trois fois Jérémy Gucassoff (2-3 à la pause grâce à un p.c. de Tom Boon). Les Belges dominaient pourtant les échanges mais ils étaient pourtant menés 2-5 peu avant l’heure de jeu.

Il fallait alors jouer le tour pour le tout. Zoulou Brulé décidait alors de retirer son gardien du jeu et de le remplacer par Cédric Buchet. Les Rats se lançaient alors à l’assaut du but allemand. Réduits à dix suite à la carte jaune de  Philipp Fröschle ne pouvaient que plier. Ensuite, en moins de sept minutes, Tom Boon prouvait alors toute son habilité sur penalty et remettait les deux équipes à égalité. Ses cinq buts permettaient aux Bruxellois de continuer à croire en une qualification pour les huitièmes de finale. Mais pour cela, il faudra réussir une belle performance face au Campo de Madrid (dimanche à 17h00).


© Frank Uijlenbroek

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.