LOÏCK LUYPAERT : « NOUS VOULONS PROUVER QUE NOUS SOMMES CAPABLES DE BATTRE TOUTES LES ÉQUIPES EUROPÉENNES »

Si la direction du Dragons a tout prévu pour que le week-end soit magnifique pour les amateurs de hockey, les joueurs anversois ont également envie de satisfaire leurs supporters en alignant deux prestations de qualités et deux victoires. Les champions de Belgique ont de belles ambitions pour cette nouvelle saison en EHL. Et ce n’est pas Loïck Luypaert qui dira le contraire…

Loïck, comment va ta blessure à l’orteil ?
« Ma blessure va beaucoup mieux depuis que je me suis fait enlever la moitié de l’ongle de mon gros orteil lundi matin. J’avais un ongle incarné qui était infecté et qui me posait de sérieux problèmes pour marcher et courir. J’avais déjà souffert d’un ongle incarné mais je n’avais jamais eu aussi mal. Dimanche on a décidé d’enlever une partie de mon ongle afin d’éliminer complètement l’infection. »

Tu seras prêt pour effectuer ton retour ce week-end ?
« Je serai bel et bien prêt pour aborder ce week-end capital avec l’équipe. Je me suis entrainé pendant trois heures mardi soir avec le groupe et je n’ai ressenti aucune douleur. »

Comment aborder-vous ce rendez-vous ? Vous visez naturellement la qualification mais aussi deux victoires devant votre public ?
« Nous abordons la compétition comme nous le ferions pour un double weekend en championnat. Pour le moment nous ne pensons qu’au premier match contre les Suisses car celui-ci sera déjà capital pour la qualification. Nous attendons ce rendez-vous depuis un bon bout de temps. C’est un rêve de pouvoir disputer l’EHL sur son propre terrain et devant son public. Pour remercier le club, nous voulons évoluer à notre meilleur niveau et en montrant, contre Rotterdam, que nous sommes capables de battre toutes les équipes européennes.  Nous voulons absolument les deux victoires devant notre public ! »

Quelques mots sur vos deux adversaires ?
« Le RW Wettingen est une équipe Suisse dont on sait finalement pas grand-chose, Eric Verboom a des contacts en Italie et il a pu se procurer quelques images d’un tournoi auquel ils ont participé l’année dernière. En ce qui concerne Rotterdam, il y a moins d’inconnues. Tout le monde connait leurs stars internationales comme Jeroen Hertzberger, Simon Child ou encore Roderick Weusthof. Leur ligne d’attaque est impressionnante. Mais cela nous offre un beau challenge de pouvoir nous mesurer à des joueurs pareils. »

Le fait d’évoluer sur votre terrain, devant votre public, vous aidera-t-il à vous surpasser ?
« C’est clair. Il ne s’agit pas seulement d’un week-end capital pour l’équipe. C’est un rendez-vous qui implique tous les membres du club. Nous voulons remercier la direction et les volontaires sur le terrain en réalisant de grosses prestations. Je le répète : jouer l’EHL à domicile, c’est un rêve. Notre public est connu en Europe depuis l’année passée et je suis certain qu’ils feront énormément de bruit samedi et dimanche pour nous porter vers la victoire. »

Entretien : Laurent Toussaint


© Frank Uijlenbroek

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *