LOUVAIN EN ROUTE VERS LES SOMMETS EUROPEENS…

Voici les trois raisons pour lesquelles le succès de Louvain n’est certainement pas usurpé. Les Universitaires sont à leur place en demi-finales de l’EHL.


© Euro Hockey League / Frank Uijlenbroek.

1. Louvain, c’est avant tout un groupe solide et robuste. Lors des grands rendez-vous, les Universitaires peuvent se sublimer pour arracher des exploits et de gros résultats. Lors du tour précédent de l’EHL à Lille, ils s’étaient ainsi imposés 1-3 face aux redoutables Espagnols de l’Atletic Terrassa pour se qualifier pour le second tour de la compétition. L’équipe est complémentaire et talentueuse et elle peut compter sur les qualités individuelles formidables de certains éléments comme celles de Pau Quemada ou de Renaud Pangrazio. Enfin, elle a prouvé s’il le fallait encore qu’elle est capable de gérer correctement la pression avec des joueurs d’expériences comme Thierry Renaer ou Patrice Houssein.


© Euro Hockey League / Frank Uijlenbroek.

2. La direction du club et son président Jacques Lechat font de l’EHL un véritable objectif. Depuis le lancement de la nouvelle formule européenne, Louvain a toujours pointé ce rendez-vous comme l’un des moments importants de la saison. Participer à l’épreuve est une obligation et y faire des résultats est une volonté. Voilà pourquoi rien n’est laissé au hasard concernant la préparation. Vidéos, scouting, préparation spécifique, les joueurs louvanistes abordent le rendez-vous comme de véritables professionnels. En disputant cette demi-finale, les hommes de Norbert Nederlof font donc leur entrée dans le club fermé des meilleures équipes européennes. Louvain a les moyens de ses ambitions et le prouve une nouvelle fois… 


© Euro Hockey League / Frank Uijlenbroek.

3. Louvain possède un gardien de classe internationale. Ce n’est pas une nouveauté, la présence de Manu Leroy dans la cage louvaniste a déjà remporté des dizaines et des dizaines de points aux Brabançons. Mais bien plus qu’un joueur de talent, l’ancien portier des Red Lions est un des éléments moteurs du groupe. Il stimule et porte ses coéquipiers lors des moments délicats. Il parvient toujours à trouver les mots justes pour que le groupe se sublime. Il était d’ailleurs l’un des grands artisans du premier titre remporté par Louvain la saison dernière sur le terrain du Dragons.

Il faudra maintenant attendre le samedi 30 mai pour suivre la suite des aventures européennes de Louvain. Et c’est un morceau de choix qui s’offrira aux Brabançons puisque ce sont les Allemands de Uhlenhorster (Hambourg), tenants du titre de la compétition, et vainqueurs des Espagnols de Club Egara, qui se dresseront sur leur route. Mais pas de quoi effrayer un groupe qui est aujourd’hui prêt à tout pour arriver au bout de son rêve…

Laurent Toussaint

Programme des demi-finales (aux Pays-Bas le 30 mai)
Uhlenhorster (All) – Leuven (BEL)
Bloemendaal (P-B) – Rotterdam (P-B)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *