Les trois clubs belges en quête d’exploits

Comme chaque année, à la même période, le gratin européen se donne rendez-vous pour disputer les huitièmes et les quarts de finale de la prestigieuse Euro Hockey League (EHL). Et pour cette cinquième édition, c’est le magnifique Wagener stadium, et ses 9.000 places, qui accueillera les exploits des seize meilleures équipes toujours en lice dans la compétition. Et notre pays, avec ses trois représentants, peut se montrer relativement ambitieux puisque deux de nos clubs figurent même parmi les favoris lorsque l’on évoque les forces en présence à Amsterdam.

Pour sa première participation au KO16, le Léopold, qui ouvrira le bal, à midi, n’a pas été gâté par le tirage au sort. En effet, les Bruxellois ont le redoutable honneur de se frotter au Rot-Weiss Köln et à son armada de stars. « Je pense que si nous restons réalistes, les chances de nous imposer sont relativement minimes, reconnaît Elliot Van Strydonck, le capitaine ucclois. Nous devrons également composer avec les absences de trois joueurs qui ont un grand impact dans notre jeu. Mais si nous parvenons à évoluer à notre meilleur niveau, dans tous les secteurs du jeu, je pense que nous avons clairement une petite chance de nous qualifier. »

En fin d’après-midi (17h), le Dragons pourra aborder plus sereinement son affrontement face aux modestes Irlandais de Lisnagarvey. Les Anversois, troisièmes l’an dernier, sont invaincus depuis douze rencontres dans la compétition (ils se sont inclinés deux fois lors de la terrible épreuve des Shoot-Outs) et même s’ils se sont montrés beaucoup moins incisifs en championnat, ils se subliment toujours lors de ce rendez-vous européen. « Nous nous sommes rendus compte récemment que nous possédions une solide réputation dans la compétition, admet Jeffrey Thys, le capitaine buteur de Brasschaat.  Voilà pourquoi nous disons ouvertement que nous voulons atteindre, au minimum, les quarts de finale. Mais il faudra se méfier des Irlandais qui sont costauds physiquement et qui savent très bien défendre. Nous sommes les grands favoris et nous allons assumer ce statut ! »

Enfin, samedi, à 17h00, c’est le Waterloo Ducks qui tentera d’empocher lui aussi son ticket pour les quarts de finale. Les champions de Belgique ont survolé la division d’honneur, ont déjà assuré leur qualification pour la prochaine édition de l’EHL et rêvent de réussir enfin à franchir un nouveau cap en Coupe d’Europe. Mais pour Maxime Luycx, le capitaine brabançon, il faut éviter de s’enflammer. Les Allemands de Berliner ne se présenteront certainement pas en victimes consentantes lors de cet affrontement. « Il est certain que nous avons un groupe de qualité mais il est un peu trop tôt pour parler de nous comme une équipe pouvant terminer la compétition au sein du top 4. Il est primordial de nous concentrer d’abord à 100% sur ce premier match. »

Lors des trois dernières éditions, un club belge avait chaque fois atteint les quarts de finale. A Amsterdam, ils pourraient être trois…

Laurent Toussaint, In Le Soir, vendredi 29 mars 2013.

Dragons EHL © Nicolas Leroy
© Nicolas Leroy

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.