CHRISTOPHER ZELLER : « C’ÉTAIT UN MATCH DIFFICILE FACE À UN ADVERSAIRE DE QUALITÉ ! »

La déception était naturellement perceptible à la sortie du terrain. Les Bruxellois étaient bien conscients que, malgré la défaite, ils avaient proposé une prestation convaincante face à l’une des meilleures nations européennes.

Mika Van Cutsem, l’entraîneur du Léopold : « Je suis frustré car nous étions bien dans la rencontre et nous avons rivalisé avec notre adversaire. La partie a été relativement équilibrée même si nous avons connu un premier quart d’heure difficile. Nous avons répondu présent. Nous avons formé un bon bloc défensif et nous avons récupéré beaucoup de balles. Mais, à côté de cela, nous n’avons pas réellement été favorisé par l’arbitrage. Même s’il me manquait des joueurs clés, je trouve que les jeunes se sont bien débrouillés. Avant la rencontre, j’étais relativement confiant. Je savais que nous pouvions rivaliser avec les Allemands. Je pense que nous avons fait ce que nous avions à faire. Nous n’avons certainement pas à rougir de notre prestation. Ce huitième de finale était une bonne préparation pour la fin du championnat. »

Elliot Van Strydonck, le capitaine du Léopold : « Nous sommes un petit peu passé à côté de notre entame de rencontre mais, ensuite, nous avons démontré que nous étions à notre place à ce stade de la compétition. Le groupe manque d’expérience à ce niveau et cela s’est senti à certains moments. Le deuxième but allemand nous a fait mal alors que nous avions réussi à marquer rapidement après la pause. Ensuite, nous nous sommes créés de nombreuses occasions.  Nous avons eu des occasions pour revenir au score. Mais c’est de bon augure pour la fin de championnat. Nous devons poursuivre dans cette voie. Il y avait certainement quelque chose à faire face à Cologne aujourd’hui. Voilà pourquoi nous sommes extrêmement déçus ! »

Christopher Zeller, joueur de Rot-Weiss Köln et MVP de la rencontre : « On ne s’attendait peut-être pas à une rencontre aussi serrée même si nous savons que le hockey belge est en constance évolution. Cet affrontement arrivait un peu tôt pour nous dans la saison puisque nous n’avons pas encore disputé une seule rencontre depuis la trêve hivernale. C’était un match difficile face à un adversaire de qualité. L’un des moments clé de cette partie est notre égalisation rapide après le but bruxellois. Cela nous a permis de bien rester dans le match. Maintenant, nous allons affronter Uhlenhorst en quarts de finale. C’est adversaire que nous connaissons évidemment très bien et cela risque d’être très serré. Mais bon, le résultat dépendra de la forme du jour de chacune des deux équipes. »

Laurent Toussaint (à Amsterdam)


© EHL

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.