LOUVAIN N’A TOUJOURS PAS DIT ADIEU AU TOP 4 !

Louvain – Watducks : 3–2. Avec 19 goals inscrits lors des deux dernières journées, on pensait les Brabançons irrésistibles. Mais les Louvanistes ne l’entendaient pas de cette oreille et après le 1 sur 6 du week-end dernier, les joueurs de Kessel-Lo étaient décidés à montrer un tout autre visage en vue de la lutte pour le Top 4. Dans un match très engagé, Pau Quemada profitait d’une erreur de la défense visiteuse pour faire 1–0, avant que Ben Van Hove ne rétablisse l’égalité sur la première occasion des siens. Au retour des vestiaires, Gobert puis Garcia fixaient le score à 3–1, avant que Ben Van Hove, décidément très en verve ces dernières semaines, ne remette son équipe dans le match. En vain…

Dragons – Daring : 6–1. C’était l’occasion rêvée pour les Anversois de reprendre le leadership du championnat et ils ne l’ont pas manquée. Un goal de Denayer dès la 2ème minute de jeu obligea le Daring a se découvrir assez tôt dans le match. Tout profit pour le Dragons, qui atteignait la mi-temps sur le score de 4–0, grâce à des réalisations de Loïc Vandeweghe, Arthur Van Doren et Florent Van Aubel. En seconde période, Jeffrey Thys, Florent Van Aubel et Jacob Burns (pour le Daring) donnaient au score son allure définitive, dans cette rencontre à sens unique.

Héraklès – Léopold : 1–3. Les Lierrois avaient décidé de ne pas se présenter en victimes consentantes face à un sérieux candidat aux playoffs. Et les deux équipes ont offert un match très engagé aux spectateurs présents du côté de Lier. Agustin Corradini déflorait le marquoir sur p.c. et était imité par Maxime Tys quelques minutes plus tard. Après la pause, Julien Meyers mettait définitivement ses couleurs à l’abri. Mais l’inévitable Jeremy Schuermans atténuait les chiffres dans les dernières minutes (sur p.c.). Cette victoire, conjuguée à la défaite du Watducks, permet aux Ucclois de revenir sur les talons des Canards au classement général.

Gantoise – Uccle Sport : 3–4. Ceux qui avaient définitivement enterré les Merles vont devoir revoir leurs plans. Face à un concurrent direct dans la lutte pour le maintien, les Ucclois ont fait preuve d’une grande force de caractère pour arracher la victoire en terre gantoise. Pourtant, les Gantois débutaient parfaitement en inscrivant le 1–0 sur leur première réelle occasion, via Maurice Dubois. Mais Tanguy Zimmer faisait parler la poudre à trois reprises (dont 1 p.c. et 1 stroke). Dubois, encore lui, et Peter Depypere permettaient aux locaux de recoller au score. Mais à trois minutes du terme, Scholefield, à l’affût sur un rebond de p.c., offrait à Uccle trois points précieux pour la suite du championnat.

Braxgata – Antwerp : 2–3. Une fois de plus, le Braxgata a été victime de son envie de faire le jeu, face à une équipe anversoise très réaliste en zone de conclusion. Les buteurs du jour : Willy Schickendantz (2 buts dont 1 p.c.) et Agustin Nunez pour l’Antwerp; Declercq et Dekeyser (qui signait son retour après quatre mois d’absence) pour le Brax.

Maxim Baworowski in Le Soir, lundi 19 mars 2012.


© Frank Uijlenbroek

Commentaires

One Comments

  1. Reply Post By gonzague klein

    Louvain est d’un autre calibre que l’hérakles et uccle. Le wadu est retombé de son nuage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *