LA BELGIQUE RÉUSSIT LE SANS-FAUTE CE WEEK-END

Première partie du contrat largement réussie pour les Panthères qui ont réalisé un sans-faute lors de leur début de compétition au tournoi qualificatif olympique organisé toute cette semaine des les installations du Beerschot. En quête de l’avant-dernier ticket pour les Jeux olympiques, les joueuses belges ont extrêmement bien géré leur entame de tournoi en s’imposant 4-0, samedi, face à la Russie (21e nation mondiale), et, 12-0, ce dimanche après-midi, devant le Mexique (30e).

Face à ces deux adversaires relativement faibles, l’important était avant tout de soigner le jeu, de régler les derniers détails et de se mettre en jambe pour les rencontres plus importantes programmées dans le courant de la semaine face à l’Espagne et à l’Irlande. « Nous abordons la suite de la compétition avec le plein de confiance, reconnaissait Pascal Kina, tout sourire lors de la conférence de presse. Nous avons fait ce que nous avions prévu pour ces deux premiers matchs et nous pouvons, dès lors, préparer au mieux cette troisième rencontre. La seule chose que j’espérais, c’est que l’Espagne perde des plumes au cours du week-end et cela n’a pas été le cas. Mais cela ne change finalement pas grand-chose à la donne. »    

Face au Mexique, les Belges se sont donc fait plaisir et elles ont régalé les nombreux supporters présents dans les tribunes pour les encourager. Elles ont également soigné leur prestation puisqu’elles souhaitaient inscrire au minimum sept buts (comme l’Espagne). Avec douze buts inscrits, c’était chose faite avec des réalisations de Jill Boon (3), Stephanie De Groof (2), Gaëlle Valcke, Charlotte De Vos (2), Emilie Sinia, Erica Coppey, Sofie Gierts (stroke) et Anouk Raes.

Pour la meilleure buteuse actuelle du tournoi avec quatre réalisations, Jill Boon, il était capital de bien aborder ce second rendez-vous. « Nous savions que nous aurions de nombreuses occasions de but et qu’il faudrait rester bien concentrées pour ne pas perdre le rythme. C’est une première pour moi d’inscrire trois buts avec l’équipe nationale mais l’important pour l’équipe était avant tout de soigner le goal-averag. Nous avons également démontré que nous avions à présent des arguments sur penalty. Ce qui est une très bonne chose pour la suite de la compétition. »   

Les choses sérieuses commenceront donc, ce mardi, à 18 heures, face à l’Espagne. La onzième nation mondiale est le principal adversaire de la Belgique, actuellement en tête du classement du tournoi, pour la finale dont seul le vainqueur décrochera sa qualification pour les Jeux de Londres. Pour Pascal Kina, il sera donc important de bien négocier la rencontre. «Nous abordons ce match assez sereinement et avec confiance. L’équipe va se reposer ce lundi et nous allons préparer au mieux le duel face à l’Espagne. Le groupe est parfaitement préparé et nous sommes au point physiquement. A côté de cela, je pense que le rôle du public sera évidement important. Le stade sera complètement rempli et les supporters vont nous pousser vers la victoire. »

Laurent Toussaint in Le Soir, lundi 19 mars 2012. 

Les résultats de la deuxième journée :

Espagne – France : 2-1.
Irlande – Russie : 3-0.
Mexique – Belgique : 0-12.


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *