L’HÉRAKLÈS SE DONNE DE L’AIR EN BAS DE CLASSEMENT

Braxgata – Beerschot : 4-3. Match très disputé du côté de Boom entre deux équipes en crise de confiance après leurs résultats très moyens de ces dernières semaines. Et la partie débutait sur les chapeaux de roue puisqu’il ne fallait même pas attendre vingt secondes pour que Jérôme Dekeyser n’ouvre la marque pour le Brax sur stroke. Les échanges étaient équilibrés et John Goldberg égalisait juste avant la pause. Dès la reprise, Jérôme Dekeyser remettait ses couleurs au commandement avant d’inscrire le troisième but local. Un p.c. de John Goldberg replaçait le Bee dans la partie mais Phil Burrows faisait 4-2. Le dernier but visiteur de l’Espagnol Roger Padrós, à deux minutes du terme, ne changeait plus rien à la physionomie de la rencontre.

Louvain – Wellington : 3-2. Les Universitaires se sont, une nouvelle fois, octroyés de belles frayeurs face à un adversaire qui a toujours crû en ses chances. Comme lors de leurs deux dernières rencontres, ils ont couru après le score et sont parvenus à s’imposer sur le fil. Les buteurs du jour : Patrice Houssein et Nahuel Salis (2) pour Louvain et Laurent Mis et Frédéric Grégoire pour le Wellington.

Racing – Antwerp : 3-2. Il a fallu une mi-temps et quelques adaptations tactiques pour que les Bruxellois trouvent enfin la juste carburation devant une équipe anversoise volontaire mais très peu réaliste en zone de conclusion. En effet, les hommes de Marcelo Orlando étaient menés à la pause (1-2) suite à des buts de Mark Paterson et Nicolas Laddyn. Tom Boon avait réduit l’écart sur le premier p.c. local de l’après-midi. En seconde période, le Racing montrait donc un tout autre visage. Martin Lopez et Tom Boon (toujours en tête du classement des buteurs avec 18 réalisations) offraient les trois points largement mérités aux finalistes du dernier championnat.

Gantoise – Dragons : 0-3. Les champions de Belgique en titre ont assuré l’essentiel en visite à Gentbrugge lors d’une partie qui ne restera certainement pas dans l’histoire. Les Anversois ouvraient le score sur un p.c. de Loick Luypaert avant que Renaud Pangrazio ne double la marque peu avant la pause. Charles Vandeweghe fixait alors les chiffres définitifs en milieu de seconde période.

Héraklès – Pingouin : 6-1. L’affrontement entre les deux promus a tourné court malgré trente-cinq premières minutes partagées (1-1 à la pause avec des buts d’Anthony Keusters et Gilles Jacob). Ensuite, le club anversois a pris l’ascendant sur son adversaire du jour en concrétisant une large domination et de très nombreuses occasions de but. Jérémy Schuermans (3 p.c.), Robin Huybrechts et Cale Cramer ont alimenté le marquoir en seconde mi-temps. L’Héraklès s’extirpe donc petit à petit de la zone dangereuse grâce à son bilan ultra positif de neuf sur neuf. En revanche, cela se complique pour les Nivellois qui comptent toujours une seule petite unité au classement après neuf journées de compétition.

Laurent Toussaint in Le Soir, lundi 8 novembre 2010


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *