LE LÉOPOLD RETROUVE DES COULEURS

Les clubs de l’Elite n’ont pas observé de trêve malgré la participation belge à l’EHL, ce dimanche, à Lille. Et pour cette neuvième journée de championnat, la logique a bien été respectées lors des quatre matchs au programme puisque les équipes de tête ne se sont pas faites surprendre. Le Léopold a mis fin à sa série noire tandis que les promus namurois ont été tout près de décrocher leur premier point face au Beerschot. A noter encore que les deux dernières rencontres de la journée (Waterloo Ducks – Dragons et Louvain – Racing)  seront, elles, disputées, ce vendredi 1er novembre, à 15h00.

Namur – Beerschot : 2-3. Les Namurois pouvaient être logiquement déçus après leur belle prestation face à une équipe du Bee quelque peu nonchalante. En effet, ils ont tenu le nul jusqu’à dix minutes du coup de sifflet final et ils ont loupé un dernier p.c. (mal stoppé) à la toute dernière seconde de la partie. Les Anversois menaient 0-2 à la pause grâce à des buts de Sébastien Dockier (phase de p.c.) et de Xavier Deruyttere (rebond de p.c.). En seconde période, en moins de trois minutes, les promus recollaient au score grâce à Bastien Weicker et Viktor Pokorny. Namur n’a donc toujours pas décroché le moindre point dans ce championnat mais avec une telle envie et avec un peu de chance, cela ne devrait plus tarder.

Léopold – Gantoise : 6-2. Les Bruxellois sont, enfin, parvenus à stopper l’hémorragie après avoir alignés cinq défaites consécutives. Face aux promus, ils sont parvenus à retrouver un peu de couleurs en s’imposant largement malgré l’ouverture du score par les Gantois. Les buteurs du jour : Tanguy Zimmer (2), Maxime Plennevaux (2), Maxime Tys  et John Verdussen pour le Léo ; Dean Symons et Antoine Kina pour la Gantoise.

Herakles – Antwerp : 2-2. Le derby anversois entre les deux clubs avait finalement été inversé et ce duel avait donc lieu en terres lierroises vu l’état exécrable du terrain à Sint-Job-In-’t-Goor. Et après une mauvaise première période de l’équipe locale, les visiteurs menaient 0-2 grâce à Maarten van Beers et Juan Lainz. Mais après le repos, l’Herakles montrait un tout autre visage et dominait totalement les échanges. Jeremy Schuermans confirmait son statut de meilleur buteur de la compétition (13 buts) en convertissant deux p.c. mais ce n’était pas suffisant pour arracher les trois points.

Daring – Braxgata : 2-1. Quatrième victoire des Molenbeekois dans ce championnat qui reviennent aux portes du Top 4. Javi Garcia a  inscrit le premier but de la partie avant que Jérôme Dekeyser n’égalise sur stroke. Puis, à deux minutes de la pause, Manuel Brunet remettait son équipe au commandement. La seconde période était très compliquée en raison des fortes pluies qui rendaient les conditions de jeu extrêmement délicates. Le Brax héritait encore d’une dernière opportunité en toute fin de partie mais le sleep de Jérôme Dekeyser était bien arrêté par Pol Garcia.

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 28 octobre 2013.

John Verdussen

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *