UNE JOURNÉE DE CHAMPIONNAT SANS SURPRISE !

Braxgata – Héraklès : 2-2. Ce match de milieu de classement a été très partagé puisque chaque équipe a pris une mi-temps à son compte. Lors des 35 premières minutes, ce sont les visiteurs qui se sont montrés les plus efficaces puisqu’ils menaient 0-2 à la pause suite à des buts de Jérémy Schuermans (p.c.) et de Maxime Claessens. Ensuite, le Brax, pourtant privé de Jérôme Dekeyser, blessé, a réussi à mettre une très forte pression sur son adversaire et a réussi à remonter au marquoir via Christophe Adriaensen et le Néo-Zélandais Phil Burrows.

Antwerp – Dragons : 0-2. Le derby anversois n’a pas tenu toutes ses promesses puisque le spectacle n’a pas réellement été au rendez-vous. Les champions de Belgique, privés de Thierry Stumpe, Jeffrey Thys et de Florent Van Aubel, se sont imposés sans forcer leur talent grâce à un p.c. de Loïck Luypaert et un stroke de Felix Denayer. On notera également la très forte impression laissée par Arthur Van Dooren, 16 ans (capitaine de l’équipe nationale U16), dans la défense du Dragons.

Beerschot – Waterloo Ducks : 1-3. Match piège pour les Brabançons en visite à Edegem puisque les hommes de Denis Dijkshoorn aiment jouer des mauvais coups aux favoris de la compétition. Mais le Watducks a géré intelligemment son match malgré le faux rythme imposé par l’équipe locale. Gauthier Boccard a ouvert le score sur une phase de p.c. avant que John Goldberg n’égalise rapidement, lui aussi sur penalty. Avant la pause, l’Argentin Santiago Montelli parvenait tout de même à remettre son équipe au commandement sur une belle déviation. Ensuite, Maxime Tys donnait au score ses allures définitives puisqu’à une minute du terme de la partie, Vincent Vanasch parvenait à arrêter un stroke de John Goldberg.

Wellington – Léopold : 0-2. Bonne opération pour le Léo avec ce succès facile chez son voisin ucclois lors d’un match de très faible qualité. Jonathan Beckers a montre le chemin à suivre à ses couleurs après dix minutes de jeu tandis que John Verdussen a doublé le score sur p.c. en seconde période. La rencontre s’est terminée à neuf contre neuf suite aux nombreux cartons jaunes distribués par le duo arbitral.

Pingouin – Gantoise : 1-2. Les Nivellois peuvent réellement se mordre les doigts après cette courte défaite face à des Gantois toujours peu à leur affaire. Tout avait bien débuté pour les joueurs de Michel Van den Boer qui trouvait l’ouverture par Maxime Bertrand. Dix grosses minutes plus tard, alors que le Pingouin héritait d’un stroke, les Brabançons loupaient l’occasion et sur la contre-attaque rapidement menée, les visiteurs obtenaient un p.c. converti par Kevan Demartinis. Leur chance était passée… Puis, à la cinquantième minute, Jonty Robinson offrait finalement les trois points à son équipe sur suite de pc.

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 12 mars 2011.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *