LE DRAGONS DEVRA SE MÉFIER DU WATDUCKS À BRASSCHAAT

Même si les champions en titre partaient largement favoris lors de cette demi-finale, ce sont pourtant les Brabançons qui ouvraient la marque suite à un magnifique lob de Gauthier Boccard sur une passe de Maxime Luycx. Un but qui réveillait littéralement les visiteurs qui marquaient à trois reprises en l’espace de sept minutes par Charles Vandeweghe, Eugene Magee et Christophe Yekeler. L’équipe locale était groggy mais pas K.O. puisque l’Argentin Leandro Tollini redonnait l’espoir à ses couleurs sur p.c.

En seconde période, les deux équipes portaient tour à tour le danger mais ce sont une fois de plus les visiteurs qui parvenaient à trouver le chemin des filets avec une nouvelle réalisation de Christophe Yekeler. Le Watducks ne se décourageait pas à se lançait à l’assaut de la cage de Manu Leroy qui était tout heureux de ne plus encaisser alors que les joueurs de Pascal Kina auraient clairement pu revendiquer un ou deux but de plus vu les belles possibilités obtenues dont un poteau.

A l’issue de la rencontre, le clan anversois était donc plutôt mitigé après sa prestation. La victoire était naturellement importante pour le groupe mais tout le monde était bien conscient du niveau de jeu proposé par l’équipe au cours de ce premier rendez-vous, à commencer par le médian Felix Denayer. « Nous n’avons pas livré une très bonne rencontre mais, malgré cela, nous aurions dû marquer plus de buts et créer ainsi un écart plus important. Mais avec le système actuel, même si nous avons un avantage de deux buts, nous sommes conscients que cela s’annonce très difficile samedi prochain. Nous allons bien nous préparer et nous n’allons certainement pas prendre cette partie à la légère. De plus, ce match pourra nous servir de bonne entraînement pour la finale. A côté de cela, notre public pourra jouer à fond son rôle de douzième homme. »

Du côté d’Alexandre De Saedeleer, son équipe avait certes perdu la première manche mais la confiance était de mise. « Nous avons vu aujourd’hui que l’écart n’était pas si grand entre les deux équipes malgré le résultat. Le Dragons a connu une bonne dose de réussite mais nous sommes parvenus à les faire douter à certains moments de la partie. Nous allons nous rendre à Brasschaat avec la ferme intention de nous imposer. Nous n’avons clairement plus rien à perdre. Nous savons que nous pouvons réaliser un exploit chez eux. Mais pour ce faire, il faudra impérativement les mettre en difficulté dès l’entame de la rencontre. »

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 15 mai 2011


©Watducks Web Team

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *