UNE VICTOIRE DANS LA DOULEUR…

Après s’être inclinée contre les deux équipes les plus fortes de la poule B, la Belgique n’avait plus le droit à l’erreur, ce vendredi soir, face à la Corée. Pour décrocher la troisième place, elle devait s’imposer face à la Corée et prendre enfin ses premiers points dans ce tournoi olympique.

Et cela commençait plutôt bien pour les Lions qui se créaient leur première opportunité sur p.c. dès la sixième minute. Mais le sleep puissant de Jérôme Dekeyser était repoussé par le montant du goal. Ensuite, les Belges contrôlaient les échanges mais ne se ne parvenaient pas dangereux. Il fallait attendre la 25 minutes pour voir enfin un premier tir de Thomas Briels. Dans la même minute, la Corée obtenait un penalty mais celui-ci passait à côté de la cage de Vincent Vanasch. La Belgique obtenait un deuxième p.c., cinq minutes avant la pause, mais le sleep de Tom Boon était dévié par Lee.

Et deux minutes après la pause, Tom Boon ouvrait enfin la marque d’une belle reprise qui ne laissait aucune chance au gardien adverse. Mais les Lions devaient déchanter huit minutes plus tard quand, sur le deuxième p.c., Hyun Nam parvenait à égaliser en plaçant la balle entre les jambes de Xavier Reckinger. Et alors que les Belges subissaient une grosse pression coréenne, Cédric Charlier arrachait la balle à un joueur adverse et se débarrassait de trois joueurs avant d’envoyer un obus dans le plafond du but. La fin de rencontre était stressante mais les Lions décrochaient enfin leur premier succès de la compétition après un difficile combat.

« C’est une revanche par rapport à Pékin et notre défaite injuste lors des Jeux de 2008, expliquait Jérôme Dekeyser au coup de sifflet final. Nous avons gagné en ne jouant pas bien. Nous nous sommes compliqués la tâche surtout dans le dernier quart. On retiendra donc juste la victoire et les deux buts inscrits dans le jeu. Il faudra corriger le tir pour notre prochain rendez-vous. »

Dimanche, à 09h30, face à la Nouvelle-Zélande, il faudra à nouveau l’emporter. Et tenter de corriger ce qui a fait défaut lors de cette troisième rencontre.

Laurent Toussaint, In Le Soir, samedi 4 août 2012.


© FIH

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.