PAUL VAN ASS : « LA BELGIQUE NOUS A DONNÉ BEAUCOUP DE FIL À RETORDRE. »

Voici les réactions recueillies à l’issue de la deuxième rencontre de poule entre la Belgique et les Pays-Bas.

Colin Batch :
« Nous n’avons pas bien entamé notre rencontre. Mais, ensuite, nous avons beaucoup mieux joué. Notre prestation démontre que tout reste possible dans ce type d’affrontement. Nous pouvons encore réaliser un neuf sur neuf. Mais il faudra commencer par tout donner lors de notre duel de vendredi face à la Corée. Nous devons absolument oser développer notre jeu durant 70 minutes. Ce sera notre mission pour notre prochaine échéance. »

 Xavier Reckinger :
« Il faut tout de même prendre un peu de recul par rapport à ce résultat. Avant l’entame du tournoi, personne n’aurait prédit que nous aurons été aussi près de prendre des points aussi bien face à l’Allemagne qu’aux Pays-Bas si on s’en réfère au classement mondial. Alors effectivement, nous sommes tous frustrés par ces deux résultats vu la physionomie des deux rencontres. Mais on doit tirer des enseignements de ces rencontres pour ne plus commettre les mêmes erreurs. On ne concrétise pas nos occasions et nous commettons des erreurs grossières qui nous coûtent à chaque fois des buts. Nous jouons bien durant 99% de la rencontre et ce n’est pas assez ! »

 Tom Boon :
« Nous avons dominé une grande partie de la rencontre et je pense que nous avons obtenu plus d’occasions qu’eux. Mais nous avons été puni de nos propres erreurs face aux Pays-Bas. Nous avons réalisé un grand match mais nous devons nous concentrer, dès maintenant, sur le match face à la Corée. Nous devons terminer au minimum dans le Top 8. Pour cela, il faudra gagner, au minimum, deux de nos trois prochains matchs. Nous allons bien analyser le jeu de notre prochain adversaire et nous ferons tout ce qu’il faut pour nous imposer. »

Paul van Ass (coach néerlandais) :
« La Belgique nous a donné beaucoup de fil à retordre. Ils n’étaient pas favoris et ils n’avaient donc rien à perdre. Voilà pourquoi, ils ont joué de cette manière. Ils ont eu beaucoup de liberté sur le terrain. Au lieu de jouer vers l’avant, comme toujours, nous avons reculé. Mais voilà, nous sommes tout de même sortis vainqueur de cet affrontement. Les statistiques parlent d’ailleurs en notre faveur. Nous avons les trois points comme je le souhaitais. En ce qui concerne notre niveau de jeu, nous avons encore du temps pour affiner nos réglages. Le tournoi est encore long. »

Mink van der Weerden (buteur à deux reprises) :
« La tâche n’a pas été aisée face aux Belges et les choses ne se sont pas du tout déroulées comme nous le souhaitions. Mais, quoiqu’il en en soit, nous avons fait preuve d’une belle mentalité et je pense que nous devons toujours agir de la sorte, lors de chaque rencontre. Chaque match est un combat. Mais c’est vrai que qualitativement, nous ne sommes pas encore au niveau que nous souhaitons atteindre. »

Laurent Toussaint (à Londres)


© FIH

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *