Tanguy Cosyns, impérial, offre un seizième succès au Watducks

Daring – Pingouin : 8-1. Les Bruxellois ont offert une véritable démonstration d’efficacité offensive face à des promus qui n’ont jamais eu droit au chapitre puisque le score était déjà de 3-0 après un petit quart d’heure de jeu. Et, au final, cette défaite risque donc de laisser des traces indélébiles du côté des Nivellois qui restent vissés à la dernière place du classement général à seulement quatre journées de la fin de la compétition régulière. Les buteurs du jour : Alexandre Van Linthout (3), Freddy Mesa, Juane Garreta, Goeffroy Cosyns et Victor Wegnez (2).

Antwerp – Beerschot : 3–1. Les protégés de Jorge Dabanch s’éloignent de la zone dangereuse de barragistes avec cette victoire face à l’un de leurs concurrents directs. Après un but rapide de Miquel Delàs, l’équipe locale a pourtant du attendre la seconde période pour accentuer son avance au marquoir via Facundo Callioni et Alexander Hendrickx (p.c.). Le but de Valentin Pliester en fin de rencontre ne changeait plus rien à la physionomie de la rencontre.

Braxgata – Watducks : 3–4. Seizième succès pour les Brabançons qui ont pu compter sur un Tanguy Cosyns déchaîné pour les conduire vers une nouvelle victoire. L’attaquant bruxellois a, en effet, inscrit les quatre buts visiteurs (dont trois sur penalty) et a, une nouvelle fois, proposé une prestation remarquable. Sans leur capitaine, Maxime Luycx, pourtant présent sur le banc, les champions de Belgique n’ont jamais douté malgré la belle opposition anversoise. Olivier Kleynjans avait ouvert la marque pour l’équipe locale tandis que Jérôme Dekeyser avait maintenant son équipe dans le parcours en convertissant deux penaltys et en remettant les deux équipes au coude à coude.

Racing – Orée : 4–2. Après leur large succès face à Louvain, les Bruxellois s’attendaient certainement à passer une après-midi assez tranquille face à l’Orée. Pourtant, les hommes de Marcelo Orlando ont créé la surprise en menant 0-2 grâce à deux buts sur p.c. d’Ignacio Bergner. Avant la pause, Tom Boon réduisait l’écart sur penalty avant que les Ucclois ne trouvent, enfin, la bonne carburation. Toujours privé de Jérôme Truyens, leur capitaine et maître à jouer, blessé, le Racing est passé à la vitesse supérieure et a renversé la vapeur avec des réalisations de Thibault Cornillie, Nick Catlin et Cédric Charlier. Ce succès lui permet de confirmer sa deuxième place au classement général, à quatorze unités du leader brabançon.

Dragons – Herakles : 2-0.  Sous les yeux de Marc Lammers, le sélectionneur national, les joueurs du Dragons ont assuré l’essentiel en s’imposant face à des Lierrois qui avaient besoin de points. Louis Rombouts a inscrit le premier but local avant que Jeffrey Thys n’asseye la victoire à la toute dernière minute de la rencontre. Le club de Brasschaat fait son retour dans le top 4 et compte trois points d’avance sur Louvain qui fait donc la mauvaise opération du week-end.

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 11 mars 2013.


 © Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.