LE LÉOPOLD SATISFAIT AVEC CE POINT PRIS À LOUVAIN

La lutte pour accrocher les places dans le dernier carré est toujours intense. Si le Waterloo Ducks est déjà assuré de disputer les Playoffs, quatre autres clubs tentent de se placer à l’une des trois dernières places qualificatives. Pour Louvain et le Léopold, cette rencontre était donc capitale dans l’optique de la fin de la compétition.

Pour les Bruxellois, qui devaient composer avec les absences conjuguées de Lucas Rossi, de Quentin Walraevens et d’Henry Cavenaile, la victoire n’était pas obligatoire mais la défaite était interdite. Du côté des Universitaires, en revanche, un revers ne signifiait pas la fin des illusions mais la défaite compliquerait dangereusement la fin du championnat. Dès le coup d’envoi, les deux équipes évoluaient sur un faux rythme. Personne ne souhaitait s’exposer aux contres adverses. Il fallait attendre la fin du premier quart d’heure pour voir la première tentative sérieuse de John Verdussen sur p.c. qui passait de peu à côté du but.

Quatre minutes plus tard, c’est l’Espagnol Pau Quemada qui démontrait une nouvelle fois toute son habileté en plaçant un sleep imparable dans la lucarne de Romain Henet. Mais sur la remise en jeu, Tanguy Zimmer remettait immédiatement les deux équipes à égalité. Juste avant la pause, les visiteurs prenaient même l’avantage sur un rebond de p.c. du capitaine Elliot Van Strydonck.

Mais après la pause, Pau Quemada profitait de deux nouveaux penalty pour remettre son équipe au commandement et soigner ses statistiques. La rencontre était tendue et les duels de plus en plus virils. Et à la 62e minute, suite à un remarquable travail personnel, Jonathan Beckers envoyait un tir en revers imparable qui offrait un point logique et mérité à ses couleurs.

A l’issue de la rencontre, les Bruxellois étaient d’ailleurs très satisfaits de ce match nul, à l’image de leur coach, Mika Van Cutsem. « C’est un très bon point face à un adversaire direct. Comte tenu des circonstances et de nos nombreux blessés, nous sommes très satisfaits de ce résultat. Nous allons poursuivre dans la même voie lors des prochaines journées et assurer, au plus vite, notre participation, aux Playoffs. Nous allons également nous préparer au mieux pour notre prochaine échéance européenne face aux Allemands du Rot Weiss Cologne. Nous voulons réussir un résultat en EHL. »

Du côté adverse, les mines étaient naturellement déconfites. Pour l’international espagnol, Pau Quemada, la déception était immense. «Je pense que nous méritions mieux. Ce résultat ne fait forcément pas du tout nos affaires. La fin de la compétition s’annonce périlleuse et il sera compliqué d’arracher une place dans ce Top 4. Nous allons devoir remporter pratiquement tous nos matchs pour encore continuer à espérer. Nous avons complètement raté notre entame de championnat et cela ne pardonne pas. A côté de cela, nous ne parvenons à élever notre niveau de jeu contre des adversaires plus faibles. Nous ne le faisons que lorsque nous sommes opposés aux ténors de la division d’honneur. Dans ces conditions, il est compliqué de pouvoir revendiquer beaucoup plus. Mais bon, il reste quatre journées à disputer et nous allons tout tenter pour faire un carton plein. Nous n’avons que trois points de retard sur le Dragons. »

De son côté, jeudi soir (20h), le Léopold disputera, à domicile, sa rencontre en retard face au Racing avec la très ferme intention de lui reprendre la deuxième place au classement général.

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 11 mars 2013.


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.