LOUVAIN RETROUVE DES COULEURS

Dragons-Watducks: 0-2. Obligations européennes obligent, Anversois et Brabançons se rencontraient vendredi soir pour un remake de la finale de la saison dernière. Le Watducks prenait un départ idéal puisque sur la première occasion du match, un revers de Peeters trompa Leroy. Incapable de forcer la décision pendant près d’une heure et en besoin de points pour retrouver un classement digne de son rang, le Dragons joua son va-tout en fin de match en remplaçant son gardien par un joueur de champ. Tout profit pour les Canards puisque Tanguy Cosyns doubla la marque grâce à un tir dans un goal vide.

Antwerp-Watducks: 3-3. Redevenu leader de la compétition, le Watducks se déplaçait à nouveau du côté d’Anvers dimanche. Avec un peu moins de réussite cette fois… Pourtant, Capelle et Boccard mettaient leurs couleurs sur de bons rails dès le début de la rencontre (0-2). Mais Callioni remettait son équipe dans le match (1-2). Juste avant la pause, Brogdon faisait à son tour parler la poudre (1-3). Les Waterlootois manquèrent quelques occasions d’alourdir la marque. L’Antwerp, qui n’en demandait pas temps, recolla au score via une déviation de Callioni et un p.c. de Dabanch. Au vu des larges sourires anversois affichés en fin de match, ce match nul a un petit goût de victoire pour les joueurs de Sint-Job in ’t Goor.

Daring-Héraklès: 4-3. C’était l’occasion rêvée pour les Molenbeekois de revenir à hauteur des Lierrois, surprenant quatrièmes au classement. Et ils ne l’ont pas manquée. Ce ne fut pourtant pas simple. Sahuquillo, esseulé au second poteau, et Garreta, sur p.c., donnaient rapidement l’avance au Daring (2-0). Mais alors que la mi-temps approchait, le gardien bruxellois fut d’abord trompé par un goal contre son camp de Brunet. C’est ensuite Nunez qui dévia habilement un centre au premier poteau (2-2). En seconde période, Geoffroy Cosyns puis Sahuquillo (p.c.) redonnaient une confortable avance au Daring (4-2). Le goal de Nunez en fin de match ne changea plus rien.

Braxgata-Orée: 3-2. « Pour une fois que l’on ne produit pas du beau hockey mais qu’on gagne… » Le discours de Xavier Reckinger, capitaine du Braxgata, en fin de match en disait long. Dans une rencontre très nerveuse, le club de Boom prenait le meilleur départ grâce à des réalisations de Adriaensen et de Jans. C’est d’ailleurs sur le score de 2-0 que les équipes regagnèrent les vestiaires. En seconde période, Bergner (sur p.c.), Van Dam et Debroux donnèrent au score son allure définitive. Cette victoire permet aux Boomois de rejoindre les Woluwéens au classement.

Louvain-Beerschot: 2-1. Entre un tir sur le poteau face au goal vide et d’autres occasions en or, le Beerschot a manqué de chance et surtout de réalisme face à des Universitaires encore fort inconstants. En 1ère période, les Espagnols Garcia et Quemada (sur p.c.) confirmèrent la domination louvaniste au marquoir (2-0). Dans le 2ème acte, Dockier parvenait à faire 2-1. Mais les Ours se montrèrent ensuite trop maladroits devant le goal pour revendiquer le nul.

Maxim Baworowski, In Le Soir, lundi 15 octobre 2012.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.