LE RACING S’IMPOSE AVEC PANACHE

Les Bruxellois n’ont pas loupé leur premier rendez-vous face à l’Antwerp et ils ont ajouté une treizième victoire d’affilé à leur compteur (O-5) grâce à ce succès qui ne peut susciter aucune contestation tant il a été acquis avec panache. Après un premier quart d’heure totalement à l’avantage des Anversois, et des arrêts remarquables de Jérémy Gucassoff qui confirme, de semaine en semaine, tout le bien que l’on pense de lui depuis la trêve, les Ucclois ont développé leur jeu, comme à leur habitude, et ils ont pris l’avantage via Jérôme Truyens et un p.c. de Tom Boon.

Ensuite, après la pause, le Racing mettait fin à tout suspens en moins de six minutes avec son duo d’attaquants, Tom Boon et Cédric Charlier. Le dernier but de Gaby Garreta, peu après le quatrième quart d’heure mettait un terme aux derniers espoirs locaux. A noter encore la carte jaune de Joep Welten en toute fin de partie en raison d’une sortie kamikaze sur Tom Boon.

Jérôme Truyens, le capitaine ucclois, était aux anges après ce succès largement mérité. « Nous avons livré une prestation très solide défensivement et nous avons à nouveau réussi un excellent travail offensif. Le groupe a appliqué les consignes et a fait ce qu’il fallait au bon moment. Mais attention, rien n’est encore fait malgré cette belle avance de cinq buts. Toutefois, c’est clair que l’on peut se dire que nous avons réussi le plus compliqué. Lors du match retour, les Anversois vont devoir sortir et comme notre grande force, c’est de jouer en contre, cela fera clairement nos affaires… »

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 10 mai 2010.


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.