LE LÉOPOLD S’IMPOSE AU PANACHE

A l’issue de la rencontre, Jean-Philippe Brulé, l’entraîneur du Racing ne pouvait cacher sa colère et sa frustration après le retournement de situation et la victoire, au final, méritée du Léo. « Nous n’avions pas d’équipe en seconde période. Nous menions 2-0 et alors qu’il nous suffisait de contrôler la fin de partie, nous avons perdu notre concentration et nous n’avons plus joué en équipe. Il n’y avait plus que des individualités sur le terrain. Nous leur avons offert trois buts avec trois erreurs individuelles. Cela doit nous servir de leçon pour l’avenir. Nous avons pensé que le match était plié et c’était loin d’être le cas. On ne peut s’en prendre qu’à nous-même car notre adversaire mérite sa victoire. »

Tout avait pourtant débuté de la meilleure des manières pour les Rats qui menaient au score grâce à deux buts de Tom Boon sur penalty. Mais c’était sans compter sur la volonté et l’engagement des visiteurs qui revenaient dans le parcours sur un tir puissant de Maxime Plennevaux.

Le Léopold s’installait alors dans le camp du Racing qui ne pouvait compter que sur la maladresse des « rouge et blanc » sur penalty. Pourtant, à la 49e minute, John Verdussen trouvait enfin le chemin des filets sur le sixième penalty de son équipe. Dix minutes plus tard, suite à un magnifique travail de Lucas Rossi, intenable en seconde période, Arthur Verdussen déviait habillement la balle dans le but de Jeremy Gucassoff. Brulé tentait alors le tout pour le tout en retirant son gardien pour arracher le nul mais ce sont les visiteurs qui étaient tout près de profiter de ce coup de poker.

Mika van Cutsem, le coach du Léo, pouvait alors arborer un large sourire au coup de sifflet final. « C’était un bon match de hockey. Et si nous nous étions montrés plus réalistes sur penalty, nous aurions pu revenir dans le parcours beaucoup plus vite. Nous avons démontré que nous avions bien les qualités et le niveau pour atteindre notre objectif en fin de saison, à savoir une place dans le dernier carré. Nous devenons un petit peu la bête noire du Racing si on prête attention aux résultats engrangés depuis la saison dernière. Je suis vraiment très content du résultat et de la manière avec laquelle nous avons arraché ces trois points. »

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 17 octobre 2012.


© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.