LE DRAGONS PIÉTINE ET LE DARING S’IMPOSE

Antwerp – Louvain : 2 – 2.  Les Universitaires peuvent se mordre les doigts avec ce match nul car s’ils s’étaient montrés moins naïfs en fin de partie, ils seraient repartis de Sint-Job-In’t-Goor avec les trois points. Ce sont pourtant les Anversois qui trouvaient d’abord le chemin des filets via Alexander Hendrickx (sur p.c.). Tom De Groote égalisait peu après le quart d’heure tandis que Renaud Pangrazio ne double la marque méritoirement. En seconde période, Louvain perdait un peu le fil en multipliant les approximations techniques mais gardait l’avantage. Et alors qu’il restait moins d’une minute à jouer, les hommes de Mick Beunen perdaient la balle et offraient un tout dernier p.c. à leurs adversaires du jour qui ne se faisaient pas prier pour égaliser via Alexander Hendrickx.

Braxgata – Dragons : 2-2. Après sa défaite face au Racing lors de la première journée, le Dragons souhaitait se rassurer lors de son déplacement à Boom. Mais malgré un but rapide de Matthew Cobbaert, les joueurs d’Eric Verboom ont une nouvelle fois dominé les échanges sans concrétiser cet avantage au marquoir. Jérôme Dekeyser égalisait sur stroke à la 42e minute mais Peter Mulcair marquait contre son camp et remettait les visiteurs au commandement. Et alors que leurs supporters pensaient avoir fait le plus difficile, Peter Caruth offrait un point mérité au Brax qui se créait encore les occasions les plus dangereuses en contre-attaques, en toute fin de partie, mais le résultat restait pourtant inchangé.

Daring – Beerschot : 2-1. Les Bruxellois n’ont pas manqué leur entame de championnat. Après un point arraché dans les dernières minutes au Léo, ils ont remporté leur première victoire à domicile grâce à une nouvelle prestation cinq étoiles de son gardien Pol Garcia. Brian Doherty avait pourtant ouvert la marque sur p. c. pour le Bee mais l’Espagnol Cesar Sahuquillo égalisait avant la pause. En seconde période, c’est finalement Geoffrey Cosyns qui offrait méritoirement les trois points à ses couleurs.

Orée – Héraklès : 2-2.  Les promus bruxellois ont donc décroché leur premier point lors d’une rencontre fort plaisante pour les spectateurs neutres. Juan Martin Lopez ouvrait déjà le score après seulement cinq minutes de jeu mais la joie était de très courte durée car Agustin Nunez remettait les deux équipes au coude à coude au quart d’heure. Thibaut Demaret remettait l’Orée au commandement mais Cédric Stuyf fixait les chiffres définitifs à 2-2.

Pingouin – Waterloo Ducks : 1-4. Il n’y a pas eu photo dans le derby brabançon tant les champions en titre ont dominé leur sujet durant les septante minutes de jeu. Sur un terrain assez difficile, ils ont pris rapidement l’avantage sur un p.c. d’Alexandre De Saedeleer. L’Irlandais John Jermyn a entretenu l’illusion durant quelques minutes en égalisant lui aussi sur penalty mais les visiteurs ont alors pris l’ascendant dans ce duel extrêmement physique. Maxime Luycx (de retour de suspension) a inscrit deux buts avant que Gauthier Boccard ne donne au score ses allures définitives.

Laurent Toussaint, In Le Soir, 17 septembre 2012.


 © Frank Uijlenbroek

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.