LE DRAGONS DISPUTERA LA FINALE DU CHAMPIONNAT ET… L’EHL !

C’était la toute grosse foule et l’ambiance des grands jours à Brasschaat pour la demi-finale retour de la compétition entre le Dragons et le Waterloo Ducks. Et le douzième homme anversois a joué son rôle à fond puisqu’il a permis aux joueurs de Colin Batch de s’imposer 3-2 après une rencontre des plus serrée. Ce succès signifie naturellement que le Dragons disputera la finale du championnat, face au Racing, les 29 et 30 mai prochain, sur le terrain de l’Héraklès, mais surtout qu’il aura l’opportunité de disputer l’EHL la saison prochaine. La victoire était d’autant plus importante que la dernière participation à une finale des Anversois remontait déjà à 2003.

A la treizième minute, Jean-Philippe Brulé convertissait le premier, et unique, p.c. de son équipe. Mais cinq minuites plus tard, Alexandre De Saedeleer lui répondait également sur penalty. Peu avant le repos, Thierry Stumpe, bien isolé par une louche de Brulé, remettait le Dragons au commandement pour le plus grand plaisir des centaines de supporters déchaînés. A la 46e, Jeffrey Thys centrait pour Michael Watt, qui trompait Cédric De Greve. Deux minutes plus Alexandre De Saedeleer égalisait à nouveau. Mais les Brabançons, malgré leur nombreuses tentatives, ne parvenaient pas à contourner Manu Leroy. Les Anversois pouvaient exhulter !

A Uccle, le Racing n’a jamais douté hier sur son terrain face à l’Antwerp grâce à sa large victoire au match aller (0-5). Tom Boon avait ouvert la marque après 19 minute avant que Matt Hotchkis n’égalise peu avant la demi-heure. L’Australien mettait alors même son équipe au commandement sur suite de pc (1-2). Mais, à la 56e minte, sur une grossière erreur de Joep Welten, Tom Boon faisait 2-2. ). en toute fin de partie, Erik van Wanrooy donnait au score ses allures définitives. A noter également que Vitali Kholopov, 40 ans, a livré sa dernière rencontre sous le maillot de l’Antwerp à cette occasion et qu’il devrait normalement prendre sa retaite après une carrière remarquable…


© Nicolas Leroy

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.