LAURENT DIERICKX : « UN ÉCART DE TROIS BUTS NE SIGNIFIE PAS GRAND CHOSE EN HOCKEY. »

Alors que tous les observateurs s’attendaient à une demi-finale plus que disputée entre Louvain et le Racing, les Bruxellois n’ont pas laissé la moindre chance à leurs adversaires lors de leur visite à Kessel-Lo (victoire 0-3). Les Universitaires ont certes loupé leur premier rendez-vous mais ils ne sont pas prêts à lâcher le morceau. Pour le dernier rempart du club, Laurent Dierickx, le groupe doit retrouver au plus vite son fighting spirit pour aller réussir un exploit, ce samedi, sur le terrain ucclois.

Laurent, que s’est-il passé dimanche ? Louvain a semblé complètement à côté de son sujet…
« Je crois que tu as bien résumé notre prestation de dimanche. Nous sommes toujours, moi en particulier, à la recherche de ce qui nous a manqué lors de cette première manche. Les analyses vidéo nous aideront certainement à éclaircir cette question, au moins en ce qui concerne les failles tactiques et techniques. En outre, certains points sont identifiable, malheureusement certains joueurs très important pour l’équipe ont connu un jour « sans ». »

Le groupe n’a jamais paru en mesure de réagir…
« Ce qui nous a le plus manqué, dimanche, c’est le fighting spirit qu’une équipe comme Louvain doit afficher sur le terrain. C’est difficile à expliquer mais c’est dans la tête que cela commence. Nous sommes manifestement capables du meilleur comme du pire. Enfin, il faut ajouter à cela que nous sommes tombés face à un Racing au meilleur de sa forme. Les Bruxellois étaient merveilleusement organisés et ils ont réalisé un match parfait. Nous avons à peine réussi les mettre en difficulté. »

Quelles sont vos chances ce samedi ?
« Je suis par contre nettement plus confiant pour samedi. Ce pourrait bien être notre dernier match tous ensemble. Nous n’avons plus rien à perdre. Je suis sûr que chacun d’entre nous donnera tous ce qu’il a en lui pour gagner cette rencontre, et qui sait, marquer suffisamment de goals pour accéder à cette finale. En ce qui concerne l’aspect tactique, je fais confiance à notre staff qui se surpassera également pour ce match crucial. »

Que faudra-t-il faire pour mettre le Racing en difficulté ?
« Nous devrons appliquer les consignes tactiques à la lettre. A côté de cela, avec une arme comme Sandeep Singh, il faudra obtenir un maximum de p.c. Mais je pense que c’est surtout notre engagement mental qui sera déterminant dans notre prestation. Après tout, Louvain a déjà démontré à plusieurs reprises, dans le passé, qu’il faut y croire jusqu’au bout. Un écart de trois buts, cela ne signifie pas grand chose en hockey ! »

Entretien : Laurent Toussaint


© Watducks Web Team

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.