GEOFFROY COSYNS : « CE TICKET EHL SERAIT UNE JUSTE RÉCOMPENSE POUR LE CLUB ! »

Ce week-end de finales sera également capital pour deux autres clubs qui tenteront de décrocher le troisième ticket européen. Le Daring et le Racing s’affronteront en deux manches pour rejoindre le Waterloo Ducks et le Dragons pour la prochaine édition de l’EHL. Les Molenbeekois rêvent de ponctuer leur magnifique saison sur un coup d’éclat en se qualifiant pour la première fois de leur histoire pour la prestigieuse compétition. Geoffroy Cosyns, le capitaine du Daring, est convaincu que ses couleurs possèdent peut-être un léger avantage sur son adversaire ucclois.

Geoffroy, comment avez-vous digéré votre défaite du week-end dernier ?
« Nous savions que la victoire contre le Watducks aurait constitué un exploit. Cependant, on y a cru jusqu’au bout parce que nous surfions sur une bonne vague. De plus, nous avions réalisé un très bon match contre Waterloo, chez nous, au mois de mars (2-2). Nous sommes quand même un peu déçus, mais, ils restent la meilleure équipe du championnat qui a géré parfaitement ces demi-finales. La manche aller ne fut pas notre meilleur match. Nous étions un peut tétanisés par l’enjeu, contrairement à nos adversaires. Mais cette rencontre nous a été profitable pour aborder le match retour où nous avons pu montrer qui nous étions vraiment. »

Jusqu’au tournant du match et ce stroke raté de Manu Brunet ?
« Exactement, nous les avons fait douter jusqu’au stroke, qui aurait changé le match s’il avait été transformé. Mais nous restons de toute façon confiants pour la petite finale. »

Certains joueurs se sont sentis floués par l’arbitrage. C’est aussi ton sentiment ?
« Floués est peut-être un grand mot. Les arbitres ont commis des erreurs, comme à chaque match et c’est normal, mais c’était dans les deux sens. Je regrette simplement quelques décisions arbitrales qui auraient pu changer la physionomie des rencontres. Par exemple, lors du match aller, avec un tip-in que je dévie vers le goal et qui est arrêté  du corps par un défenseur du Watducks et un back stick volontaire dans le cercle. Mais, je reste plutôt calme envers l’arbitrage car je sais qu’ils ne peuvent pas tout voir et que je dois montrer l’exemple. Toutefois, lorsque je me sens lésé, je le fais comprendre. Et c’est clair qu’à l’issue des deux rencontres, j’étais quelque peu énervé. »

Comment abordez-vous ce match pour le ticket EHL ?
« Nous devons aborder sereinement ces matchs. Il ne faut pas oublier non plus que ce sont les premiers Playoffs pour beaucoup d’entre nous. Mais, comme je l’ai déjà dit, nous sommes dans une bonne phase malgré les deux défaites contre Waterloo. Et, nous avons tous envie de décrocher ce ticket européen. »

Le Racing part favori dans ce duel ?
« Je ne pense pas que l’une ou l’autre équipe soit favorite. Nous avons peut-être un léger avantage parce que nous avons réalisé un 6 sur 6 contre les Rats cette année. D’un autre côté, un match de Playoffs reste différent, surtout que le Racing a l’habitude de disputer ce genre de rencontres. »

La saison du Daring est de toute manière déjà réussie ? Ou il y aural un goût de trop peu sans ce ticket EHL ?
« Il y aura clairement un goût de trop peu sans cette qualification. Nous avons du nous battre jusqu’au bout pour atteindre ces Playoffs alors que nous aurions du nous mettre à l’abri beaucoup plus tôt. Le dernier carré était évidemment l’objectif de base en début de saison mais après nos bons résultats contre les équipes du Top 4 (ndlr : 6/6 contre le Racing, 4/6 contre le Dragons et 1/6 contre le Watducks), nous nous devons de viser ce ticket, que ce soit pour nous ou pour le club. Tous les membres et tous les supporters en rêvent. Et, ils le méritent, car tout le monde met la main à la pâte au sein du club. Ce ticket récompenserait tous les efforts fournis par l’ensemble de la « Daring Family ». »

Le Daring conservera la majorité de son effectif la saison prochaine ?
« L‘objectif est de conserver le noyau tout en le renforçant. Sur les 20 joueurs actuels, la très grande majorité devrait rester. Il est un peu tôt pour parler de cela étant donné que le ticket EHL changera sûrement la donne. Je peux seulement vous dire que tous les joueurs ont envie de rester au Daring et de continuer l’aventure. »

Entretien : Laurent Toussaint

Geoffroy Cosyns
© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.