COLIN BATCH : « JE N’AI PAS PROMIS DE SÉLECTION OLYMPIQUE À MANU LEROY ! »

Le sélectionneur national se doutait bien que le retour du gardien du Dragons allait susciter de très nombreux commentaires dans la presse et autour de terrains. Mais l’Australien sait très bien ce qu’il fait à quelques mois de disputer ses sixièmes Jeux olympiques. Pour lui, il est important de ne pas oublier l’objectif final de cette décision.

Colin, pourquoi avoir demandé à Manu Leroy de revenir chez les Lions ?
« L’un de nos critères est que le joueur réalise de bonnes prestations dans son club. Et Manu fait cela depuis de nombreuses années. C’est le moment idéal pour lui d’effectuer son retour dans le groupe. Il pourra apporter son leadership et sa maturité. Et je pense également qu’il peut encore nous aider à atteindre un niveau plus élevé de performance, et ce à tous les niveaux. J’ai donc décidé de le rappeler pour ces différentes raisons. A côté de cela, il possède également d’énormes qualités en tant que gardien de but et je pense que ses concurrents pourront encore apprendre énormément grâce à lui. »

Tu lui avais déjà demandé à plusieurs reprises de prendre cette décision ?
«  Non mais c’est exact que nous avions déjà eu plusieurs discussions à ce propos et sur son envie de revenir en équipe nationale lorsque ce serait possible pour lui. »

Cela signifie maintenant qu’il y a cinq gardiens pour une seule place…
« C’est clair que la sélection s’annonce extrêmement ardue et je suis conscient qu’il sera compliqué de donner du temps de jeu à chacun. Mais j’ai toujours dis très clairement que le poste de gardien  était spécifique et que je laisserai la sélection ouverte pour permettre le meilleur scénario possible. Attention, je n’ai en aucun cas promis une sélection olympique à Manu Leroy. Il fait partie du groupe des gardiens et il devra performer à son meilleur niveau pour réussir à décrocher cette place pour Londres. »

Est-ce que le joueur du Dragons est ce gardien expérimenté dont les Red Lions ont besoin ?
« Manu est effectivement très expérimenté et il évolue toujours à son mieux niveau lorsqu’il est sous pression. Il évolue au plus haut niveau depuis de nombreuses saisons, que ce soit avec Louvain ou le Dragons. Il n’a effectivement plus été en contacta avec les compétitions internationales même s’il a eu de récentes expériences en EHL avec les deux clubs. J’espère que cela l’aidera à réduire rapidement le trou qui existe entre le niveau du championnat et celui du top mondial. »

On peut faire confiance à ta grande expérience des Jeux olympiques ?
« Effectivement puisque ce seront mes sixièmes Jeux, trois comme joueur et trois comme coach. Une sélection olympique est extrêmement compliquée. Je sais très bien, par expérience, que certains joueurs peuvent se sentir à l’aise durant la préparation par ce qu’ils sont certains qu’ils ont démontré assez pour s’assurer d’une sélection. Mais le résultat final est qu’ils livrent de piètres prestations. Nous voulons des joueurs qui en veulent. Nous avons la possibilité de poursuivre encore notre progression durant ces prochains mois mais pour cela, il faudra se montrer positifs et se motiver les uns les autres pour atteindre un niveau encore supérieur dans nos prestations. »

Entretien : Laurent Toussaint


© ARBH

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.