SARDAR SINGH : « NOUS DEVRONS PORTER UNE ATTENTION TOUTE PARTICULIÈRE À TOM BOON »

A quelques heures du duel face à la Belgique, le capitaine indien, Sardar Singh, se montrait plutôt sûr de lui au moment de préfacer la rencontre. « L’équipe est prête pour le match d’ouverture et nous sommes confiants pour débuter le tournoi par une victoire. Nous avons établi une stratégie spécifique pour chacun de nos adversaires avec une attention toute particulière pour Tom Boon. Nous savons qu’il s’agit de l’un des meilleurs tireurs de p.c. du monde et nous allons tout mettre en œuvre collectivement pour le museler. Si nous parvenons à le contrôler, nous aurons déjà effectué la moitié du chemin vers la victoire. Nous avons affronté la Belgique lors de la finale de la World League, à New Delhi, en janvier dernier, et nous nous sommes inclinés 2-1, uniquement grâce à un but de Tom Boon. Son marquage ne peut donc pas être négligé une seule seconde lors de ce duel. Notre large succès face à l’Afrique du Sud lors de la préparation nous a donné beaucoup de confiance. J’ai recommandé à mes partenaires de ne pas se mettre une pression trop importante sur les épaules mais bien de jouer notre propre style de jeu tout en restant positif sur le terrain. »

Même son de cloche du côté de Terry Walsh, le coach indien : « Nous restons sur une bonne performance face aux Sud-Africains. Cela doit nous apporter de la sérénité. Lalit et Yuvraj ont démontré qu’ils étaient en toute grande forme comme Rupinder Pal Singh qui a inscrit deux buts et qui sera le joueur en vue lors du duel face aux Red Lions. Mon groupe est déterminé, confiant et extrêmement positif. Toutefois, cela ne doit pas nous faire oublier quels sont les objectifs de la Belgique dans ce tournoi et qu’ils voguent sur une spirale positive depuis des mois. Mais nous devons nous concentrer uniquement sur notre jeu. Notre ambition est de performer aux moments cruciaux de la rencontre. C’est uniquement de cette manière que nous pourrons contrer la Belgique. »

Laurent Toussaint (à La Haye)


© FIH – Frank Uijlenbroek

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.