C’EST COLLECTIVEMENT QUE LA BELGIQUE PEUT SE SUBLIMER

C’est à quelques kilomètres seulement des travées du Kyocera Stadion que les Red Lions ont effectué leur dernier galop d’entraînement sous un magnifique soleil. Sur le terrain du club de Cartouche, où ils ont établi leurs quartiers durant les quinze jours de la compétition, les joueurs belges semblent détendus mais extrêmement concentrés sur leur sujet. Le premier rendez-vous face à l’Inde occupe déjà toutes les pensées. Une rencontre face à l’un des adversaires les plus abordables de la poule mais qui sera, sans nul doute, déjà déterminant pour la suite de la prestigieuse compétition. « Le groupe a hâte de débuter le tournoi, confesse Marc Lammers. Les joueurs sont réellement impatients d’entamer les hostilités. Les premières minutes face aux Indiens seront capitales. Il s’agit d’un adversaire coriace et assez difficile à manœuvrer. Les résultats ont toujours été extrêmement serrés entre nos deux pays même si nous restons sur une victoire lors de notre dernier duel, à New Delhi. Mais nous sommes prêts pour aborder ce premier rendez-vous. »

Les résultats engrangés durant la préparation ont été riches d’enseignements pour le staff. Malgré les victoires finales à Glasgow et à Düsseldorf, Marc Lammers a souhaité fortement relativiser ces succès en pointant une série d’améliorations nécessaires avant la Coupe du monde. « Si on jette un coup d’œil aux statistiques et aux vidéos de ces rencontres, il est indéniable que nous n’avons clairement pas été aussi bons que ce que laissaient penser les résultats de ces rencontres. Il y avait encore énormément de points à améliorer et à peaufiner comme le nombre de pertes de balles par match. Je reste intimement persuadé que nous pouvons encore jouer beaucoup mieux que cela. Nous ne devons pas nous laisser aveugler par nos récents résultats mais, au contraire, rester bien concentrés sur le chemin qu’il nous reste toujours à parcourir. Attention, nous restons ambitieux mais il faut parfois temporiser nos attentes en nous reconcentrant avant tout sur notre jeu et nos qualités. »

Pas simple, dès lors, d’aborder avec le coach les attentes pour le tournoi. Le sélectionneur néerlandais ne se montre pas très loquace au moment de livrer les objectifs de la quinzaine. Un discours qui tranche avec celui entendu lors des derniers tournois officiels avec une équipe belges plutôt ambitieuse. « Je me répète mais il est avant tout capital que nous abordions les matchs les uns après les autres. Je ne souhaite pas trop m’épancher dans les médias sur nos ambitions à La Haye. Mais nous pourrions nous montrer extrêmement satisfaits si nous décrochons une place en demi-finales puisque nous occupons la cinquième place mondiale. »

Cette équipe a pourtant fière allure avec une belle alchimie entre talent pur et expérience. John John Dohmen, Vincent Vanasch Felix Denayer ou Tom Boon font partie des meilleurs joueurs de la planète et peuvent faire basculer, à eux seuls une rencontre. La star indienne, Sardar Singh, pointe d’ailleurs ce dernier comme l’une des clés du match. « Nous avons mis en place une stratégie pour chaque joueur avec une attention toute particulière sur Tom Boon. C’est l’un des meilleurs tireur de p.c. du monde et un poison pour les défenses. Si nous parvenons à le contrôler, nous aurons déjà effectué la moitié du chemin vers la victoire. »

C’est donc réellement grâce au collectif que les Lions pourront tirer leur épingle du jeu. « Notre groupe reste qualitatif et compétitif malgré le forfait de Loïck Luypaert, poursuit encore Lammers. Mais il est capital que chacun travaille dur de la première à la dernière minute de jeu. Lorsque l’on perd une balle, il faut se battre immédiatement pour la récupérer. Nous devons défendre en équipe, former un bloc. Les attaquants doivent être nos premiers défenseurs. C’est cela que je souhaite. Il faut proposer des prestations collectives solides. C’est en jouant de cette manière que nous avons remporté nos plus belles victoires. »

Laurent Toussaint (à La Haye)

Red Lions
© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *