MAXIME LUYCX : « NOUS SOMMES SEULEMENT AU DÉBUT D’UNE LONGUE PRÉPARATION ! »

Après deux semaines de travail intense sous le soleil de Valence, le capitaine des Red Lions fait le point sur le chemin que l’équipe devra encore parcourir avant les Jeux de Londres. Et même si certains se focaliseront uniquement sur les résultats obtenus lors des différents matchs amicaux disputés en Espagne, il est tout de même utile de rappeler que l’objectif principal de ce stage était ailleurs. Les Lions poursuivent leur développement et veulent atteindre leur pic de forme au milieu de l’été durant le tournoi olympique.

Max, comment se sont déroulés ces 15 jours ?
« Tout s’est très bien passé. Nous avons disputé sept rencontres amicales face à l’Espagne, la France et l’Irlande. Ces matchs ont permis à Colin Batch de tester différents schémas de jeu et de pouvoir offrir du temps de jeu à tous les joueurs rassemblés ici en Espagne. A côté de ça, nous avons eu droit à plusieurs sessions de musculation et des entrainements quotidiens durant lesquels nous avons pu travailler spécifiquement les p.c. offensifs et défensifs. Nous avons également pu tester différents schémas de jeu. Enfin, nous avons profité tous ensemble de quelques rares moments de liberté pour visiter la ville et nous rendre au stade pour assister au match de championnat entre Valence et Gijon. »

Quels sont les plus grands enseignements que vous tirez de ces deux semaines ?
« Nous sommes venus à Valence avec un groupe composé de 25 joueurs. Le staff a effectué plusieurs changements lors de chaque rencontre mais, malgré les changements de joueurs et les nouveaux systèmes de jeu utilisés, nous avons réalisé plusieurs bonnes prestations. Cela prouve bien que notre effectif possède de grandes qualités. Et c’est toujours important de pouvoir compter sur un groupe aussi large avec une telle valeur. »

Les résultats des matchs amicaux n’ont pas été très constants ? Comment expliques-tu cela ?
« Avant de regarder les résultats chiffrés, il faut d’abord se souvenir des objectifs précis fixés avant d’entamer ce stage. Nous sommes venus ici afin nous préparer pour les Jeux de Londres mais aussi pour développer notre groupe en vue des échéances futures qui pointent le bout de leur nez comme le Champions Trophy, la Coupe d’Europe qui sera organisée au Braxgata ou le  qualificatif pour la Coupe du monde. Cela faisait également plus de deux mois, depuis notre médaille d’or obtenue au Champions Challenge, que nous avions plus évolué ensemble contrairement à la France et l’Irlande qui s’entrainent depuis près d’un trimestre en vue de leur qualification pour les Jeux Olympiques. Nous avons donc affronté deux équipes très solides physiquement. »

Il reste donc pas mal de travail à accomplir…
« Certes, il nous reste beaucoup de détails à peaufiner. Mais le niveau actuel du groupe est très satisfaisant puisque nous sommes seulement au début d’une longue préparation. L’objectif principal du stage était le développement de l’équipe et même si nous jouons toujours pour gagner, le résultat n’était donc pas l’élément le plus important. »

Que faut-il continuer à travailler durant ces prochains mois ?
« Il y a de nombreuses choses sur lesquelles nous devons nous concentrer. Nous allons continuer notre développement physique sous la houlette de Mick Beunen avec des séances de musculation et des entrainements physique spécifiques. Nous allons également travailler techniquement et tactiquement sous les ordres de Colin et Jeroen. Nous continuerons à nous entrainer trois fois par semaine au Braxgata. Ce sera l’occasion d’améliorer la technique de base de chaque joueur, de peaufiner les différents schémas tactiques à l’aide de la vidéo et de travailler certaines phases arrêtées, ô combien importantes dans le hockey actuel comme les p.c. défensifs et offensifs, les coup-francs ou les shoot-out. Enfin, dès le début du mois de juin, nous entamerons la dernière ligne droite de notre préparation pour les JO avec une période full professionnelle. »

Entretien : Laurent Toussaint

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.