LES RED LIONS PEUVENT-ILS ATTEINDRE LE DERNIER CARRÉ ?

Même si la dernière rencontre de poule a failli tourner au cauchemar, la confiance est de mise dans le clan belge. La défaite face aux Pays-Bas (4-5) ne devrait pas laisser de traces car, après être passés totalement au travers de leur première période, les protégés de Marc Lammers ont enfin eu le déclic que l’entraîneur néerlandais attendait. « Même si je suis extrêmement déçu de notre entame de rencontre, je veux uniquement me focaliser sur nos 35 dernières minutes lors desquelles nous avons, enfin, évolué à notre véritable niveau. Nous avons commis beaucoup moins d’erreurs et nous étions souvent les premiers sur la balle. »

Un changement de mentalité qui a permis aux Belges de pousser leurs adversaires dans leurs derniers retranchements en les faisant douter comme le souligne le capitaine Jérôme Truyens : « Nous avons affiché deux visages très différents entre les deux mi-temps. Nous sommes remontés sur le terrain en nous montrant beaucoup plus agressifs. Nous les avons réellement pris à la gorge en osant  jouer au hockey. »

Les Lions tiennent donc, enfin, leur rencontre, ou du moins leur mi-temps, de référence après laquelle ils courraient depuis l’entame de la compétition. « Depuis samedi, nous avons toujours évolué sur le même rythme que dans le championnat de Belgique, reconnaît John John Dohmen, excellent face aux Pays-Bas. Ce qui ne nous a forcément jamais permis de prendre le dessus sur nos adversaires. Mais après la pause, nous nous sommes réveillés et nous avons décidé d’arrêter de nous cacher. Quand tout le monde joue pour les autres, cela nous offre de nombreuses possibilités dans le jeu. »

En terminant à la dernière place de sa poule, la Belgique hérite donc de la meilleure équipe du groupe B, l’Inde. Un adversaire qui ne déplaît pas aux joueurs qui se réjouissent de retrouver sur leur route celui qu’il avait battu, il y a tout juste un an, lors de la finale du Champions Challenge en Afrique du Sud. « Le groupe est conscient qu’il peut battre l’Inde, poursuit encore le médian du Waterloo Ducks. Nous ne devons pas avoir peur de notre adversaire même s’il est en grande forme. Nous avons clairement les armes pour nous imposer. »

Un optimisme quelque peu tempéré par son capitaine. « Nous devrons nous méfier car ils continuent à monter en puissance. Ce match sera extrêmement physique. Mais, c’est vrai que nous sommes capable de remporter ce duel. Nous devons garder en tête la mentalité affichée durant notre seconde période face aux Néerlandais. Elle doit nous servir de base de travail. »

Lors de leur dernière confrontation, aux JO de Londres, la Belgique s’était imposée 3-0. Certainement de bonne augure pour une éventuelle qualification pour les demi-finales de la compétition…

Laurent Toussaint, In Le Soir, mercredi5 décembre 2012. 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.