LES RED LIONS NE PARVIENNENT PLUS À RUGIR !

Après la défaite à l’ultime minute de la rencontre face à l’Australie, hier après-midi, les Red Lions souhaitaient relever la tête en s’imposant face à l’Argentine. Mais face aux Sud-américains, surprenants vainqueurs, la veille, des Pays-Bas, les joueurs belges ont subi leur deuxième défaite de la compétition après avoir pourtant mené 2-1 et surtout en ayant de nombreuses possibilités pour plier le match.

La partie avait démarré de la plus belle des manières pour les hommes de Marc Lammers puisqu’ils trouvaient déjà l’ouverture, après seulement cinq minutes de jeu, sur une frappe puissante de Tom Boon qui ne laissait aucune chance à Juan Vivaldi. Douze minutes plus tard, Simon Gougnard était tout près d’inscrire le numéro 2 mais son tir était repoussé par le gardien argentin bien placé. Mais alors que les Lions semblaient prendre l’ascendant dans cette partie, Pedro Ibarra s’offrait un magnifique solo dans le cercle belge et envoyait un shot hors de portée de Vincent Vanasch.

Les Belges reprenaient alors leurs assauts du but adverse et, après une première tentative d’Amaury Keusters qui butait sur le gardien, Tom Boon, de nouveau lui, plaçait la balle hors de portée du gardien, sur un service de Simon Gougnard (2-1). Il restait alors moins de deux minutes à jouer au chronomètre du Major Dyhan National Stadium de Delhi et la petite colonie de supporters belges pouvait exulter.

Juste après la pause, Jeffrey Thys, au milieu d’un amas de joueurs, était tout près de marquer un troisième but mais la chance n’était pas au rendez-vous. Les Argentins étaient alors, une nouvelle fois, réduits à dix, pour une seconde carte jaune, mais les Red Lions ne profitaient pas, de nouveau pas, de cet avantage numérique pour faire le break. Et, au contraire, ce sont les Leones qui revenaient dans le parcours grâce à Matias Paredes. Et neuf minutes plus tard, c’était même la douche froide lorsque le joueur de l’Orée, Facundo Callioni, ne laissait pas passer sa chance pour mettre ses couleurs au commandement alors que les Belges étaient, à leur tour, réduit à dix suite à la carte jaune de Sébastien Dockier. Il ne restait que neuf minutes pour renverser la vapeur et arracher au moins un point dans la partie. Mais il était déjà trop tard. Même la sortie de Vincent Vanasch durant les dernières minutes ne changeait plus rien.

Pour éviter la dernière place du groupe et un très probable quart de finale face à l’Allemagne, il faudra s’imposer face aux Pays-Bas, vainqueurs de l’Australie (1-0), ce lundi soir (13h30, heure belge). Les Lions devront donc analyser en profondeur ce qui a fait défaut face aux Argentins et corriger le tir pour éviter, également, une troisième défaite consécutive. Mais on peut faire confiance à Marc Lammers et à son staff pour trouver les mots justes qui permettront au groupe de stopper cette spirale négative et retrouver le chemin de la victoire…

Laurent Toussaint (à New Delhi)

Belgique – Argentine : 2-3
Belgique :
Vanasch, Boccard, Luypaert, Van Strydonck, De Saedeleer, Denayer, Gougnard, Dohmen, Charlier, Thys et Boon; puis : Keusters, van Aubel, Briels, Dockier, Dumont et Thiéry ; puis van Aubel, Keusters, Briels, Dumont, Dockier et Thiéry.
Argentine : Vivaldi, Bergner, Gilardi, Ibarra, Callioni, L. Rey, Paredes, Villa, Lopez, Rey, Mazzilli ; puis : Rossi, Camacho Pando, Peillat et Ortiz
Arbitres : Grime – Simmonds.
Buts : 5e : Boon (1-0) ; 22e : Ibarra (1-1) ; 34: Boon (2-1) ; 50: Paredes (2-2) ; 61e : Callioni.
Cartes vertes : Dockier, Lopez, Camancho Pando.
Cartes jaunes : L. Rey, Peillat, Callioni et Dockier.

Belgique - Argentine - World League
© Hockeybelgium.be

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *