LA CINQUIÈME PLACE TOUT AU BOUT DU SUSPENS

La Belgique avait encore faim d’exploit en cette fin de Champions Trophy et elle souhaitait terminer sur une note positive en tentant de décrocher la cinquième place du tournoi face aux champions olympiques allemands. Dès l’entame de débats, les Lions prenaient d’assaut le but adverse. Et il ne fallait que dix minutes à Tom Boon pour récupérer une balle dans le cercle et placer celle-ci habillement entre les jambes du gardien.

Les Allemands étaient pris à la gorge et les hommes de Lammers dominaient largement les débats alors que, de son côté, Vincent Vanasch parvenait à garder sa cage inviolée en réalisant quelques arrêts de classe internationale. Puis à la 29e minute, après une combinaison entre Jérôme Truyens et Xavier Reckinger, le centre de Reck trouvait John John Dohmen qui plaçait un tir en revers imparable. Les Allemands réagissait mais le sleep de Moritz Fuerste venait heurter la barre transversale de Vanasch.

Après la pause, sur une relance mal calibrée dans l’axe du capitaine allemand, Sébastien Dockier ne se posait pas de question et envoyait un obus dans le but de Felix Reuss, préféré à Nicolas Jakobi. Le numéro 1 mondial profitait alors de vingt minutes de relâchement, et du fait que la Belgique soit réduite à dix suite à la carte jaune d’Elliot Van Strydonck, pour prendre revenir dans le parcours via Patrick Schmidt, Benedikt Fuerk et Mats Grambusch. Il restait alors dix minutes à jouer. La pression allemande était terrible et à la 65e minute, Moritz Polk était à la bonne place pour inscrire le quatrième but.

Mais les hommes de Marc Lammers voulaient cette victoire. Les exclusions temporaires de Jan Christopher Rueur et de Florian Woesch  (tous les deux jaunes) leur offraient une belle opportunité de revenir au score. Et alors qu’il restait deux minutes à jouer, Simon Gougnard obtenait logiquement un stroke. Alexandre De Saedeleer prenait ses responsabilités et obtenait le droit pour les Lions de disputer les prolongations (4-4).

Et, après seulement quatre minutes, Sébastien Dockier combinait parfaitement avec Thomas Briels avant d’envoyer un obus dans le plafond allemand. Les Red Lions tenait leur seconde victoire et leur cinquième place. Ce succès permet également aux Belges d’arracher leur ticket pour la prochaine édition du Champions Trophy qui devrait avoir lieu en 2014.

Laurent Toussaint (à Melbourne).

Commentaires

One Comments

  1. Super match ! Et merci à Laurent Toussaint pour sa présence sur place, ses feedbacks, et ses informations à la source !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.