LA BELGIQUE S’IMPOSE 7-3 DEVANT LA POLOGNE

Les Red Lions se sont donc imposés relativement facilement face à la Pologne même si, une nouvelle fois, les joueurs de Colin Batch ne se sont pas montrés suffisamment intraitables en défense. C’est incontestablement l’un des aspects principaux qu’il faudra corriger avant le dernier match de poule face à l’Afrique du Sud.

Mais pour en revenir à ce deuxième affrontement du Champions Challenge, les Belges commençaient la partie de la meilleure des manières puisqu’ils trouvaient déjà l’ouverture après deux minutes de jeu grâce à un sleep de Tom Boon. Ils contrôlaient ensuite les échanges et mettaient une grosse pression sur leurs adversaires. Toutefois à la onzième minute, suite à un mauvais contrôle de Loick Luypaert, Waldemar Rataj se retrouvait seul devant Julien Schoo Ians (qui disputait son quatrième match international et qui remplaçait David Van Rysselberghe dans les buts) qui repoussait le tir polonais. Au quart d’heure, le même Rataj s’offrait un nouveau duel face au portier gantois qui prenait une nouvelle fois le dessus. Les avertissements étaient alors sans frais. Dans la même minute, c’est Simon Gougnard qui parvenait, de son côté, à doubler la marque.

Les Lions profitait ensuite d’une carte verte polonaise pour inscrire le numéro 3 sur un nouveau sleep à plat dans le coin de Tom Boon. Les Belges semblaient sur orbite d’autant plus que Thomas Briels alourdissait encore le score d’un magnifique envoi dans la lucarne de Matuszak (4-0). A ce moment précis du match, on ne voyait pas bien ce qui pourrait arriver à l’équipe qui survolait clairement les débats. Mais après deux p.c. adverse à nouveau bien stoppé par Julien Schoo Ians, Matheus Poltaszewski parvenait toutefois à réduire l’écart (4-1).

Peu après la pause, Tom Boon inscrivait rapidement son troisième but de l’après-midi sur un nouveau sleep à plat. Mais dans la minute, lors d’un nouveau moment de flottement, Waldemar Rataj se présentait une troisième fois tout seul devant Julien Schoo Ians et le lobait tout en finesse. Les Belges continuaient à dominer les débats et sur une magnifique phase collective amorcée par Maxime Luycx, Tom Boon se retrouvait isolé dans le cercle pour fixer le gardien polonais. Mais à dix minutes du terme, Waldemar Rataj, certainement l’un des meilleurs joueurs de son équipe, profitait de latitude pour inscrire un troisième but. En toute fin de partie, Jérôme Truyens était bien placé au second poteau pour reprendre une balle qui traînait dans le cercle et fixer le score définitif à 7-3.

Demain, les Lions profiteront d’une première journée de repos pour soigner les organismes fatigués même s’ils s’entraîneront tout de même durant l’après-midi avant de se soumettre à une séance de fitness. Ils profiteront également de ce petit break pour préparer au mieux leur match capital face à l’Afrique du Sud (battue 4-7 par l’Inde lors de cette deuxième journée), programmé mardi à 17h00 avec comme enjeu principal, la première place du groupe A.

Belgique : Schoo Ians, Luypaert, De Saedeleer, Denayer, Van Hove, Truyens, Dohmen, Luycx, Boon, Van Aubel, Briels; puis : Boccard, Gougnard, de Paeuw, Thys et Reckinger.

Pologne : Matuszak, Juszczak, Hutek, Gorny, Rachwalski, Dutkiewicz, Kluczynski, Zywiczka, Mikula, Rataj, Marcinkowski; puis : Strykowski, Nowakowski, Poltaszewski et Raciniewski.

Arbitres : Prasad (Ind) – Shrives (Afs).

Buts : 2e : Boon (1-0); 18e : Gougnard (2-0); 22e : Boon (3-0); 23e : Briels (4-0); 32e : Poltaszewski (4-1); 39e : Boon (5-1); 40e : Rataj (5-2); 56e : Boon (6-2); 61e : Rataj (6-3); 68e : Truyens (7-3).

Carte jaune : Rackwalski.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.