LES RED LIONS S’OFFRENT LA FINALE DE L’EURO

Après la prestation mitigée face à l’Espagne lors du dernier match de poule, les Red Lions avaient à cœur de remettre les pendules à l’heure et se mettre le plus rapidement possible en position favorable afin de se qualifier pour la finale de l’Euro. Les vingt premières minutes étaient d’ailleurs excellentes mais le dernier geste faisait défaut. Mais, à la 21e minute, ils étaient enfin récompensés. Florent van Aubel débordait sur le flanc droit et adressait un centre millimétré à Thomas Briels qui plongeait et déviait la balle dans le plafond de George Pinner.

En seconde période, les hommes de Marc Lammers poursuivaient de la même manière et contrôlaient très largement les échanges même si les Anglais se montraient un peu plus entreprenants. C’est finalement à la 44e minute que Jérôme Truyens libérait les supporters belges en reprenant magnifiquement un centre de Simon Gougnard. Les Red Lions étaient sur du velours. Et ce n’était pas encore terminé puisque neuf minutes plus tard, Florent van Aubel inscrivait le numéro 3 d’une belle reprise de volée.

Les Anglais étaient à terre et il ne pouvait plus rien arriver aux joueurs belges qui offraient une véritable démonstration de hockey à leur adversaire et qui tenaient enfin la première finale de l’Euro de leur histoire. Les 6.000 supporters belges présents à Boom pouvaient exulter et offrir l’ovation qu’ils méritaient à leurs Lions.

Réactions

Marc Lammers : « Je suis très fier de notre prestation. Nous étions tout simplement les plus forts. Physiquement, nous les avons surpassé et nous avons contrôlé la rencontre d’un bout à l’autre. Tous les secteurs du jeu ont parfaitement appliqué ce que nous leur avions demandé. Les Allemands ont dit que nous ne les battrions pas deux fois dans le même tournoi. On va leur prouver le contraire. Et nous comptons sur ce fabuleux public, notre véritable douzième homme, pour nous pousser vers la victoire. »

Tom Boon : « Remporter une demi-finale de l’Euro contre la cinquième nation mondiale sur un score de 3-0, c’est quand pas mal. Et dire que l’’addition aurait pu être bien lourde. Maintenant, nous sommes conscients que nous ne sommes certainement pas les favoris de cette finale. C’est très bien comme cela. Il ne nous reste plus qu’un seul match à gagner pour atteindre notre objectif. Nous voulions disputer cette finale. C’était un minimum. Nous allons, à présent, préparer ce duel comme il se doit pour remporter la médaille d’or. »

Jérôme Truyens : « Nous avons été extrêmement costauds physiquement. Nous ne leur avons pas laissé beaucoup l’occasion de nous inquiéter. Mais soyons honnête, il s’agissait d’un adversaire bien plus faible que l’Espagne ou l’Allemagne. Nous rêvions de jouer cette finale et maintenant nous y sommes. Il faudra encore travailler dur pour venir à bout de notre adversaire de dimanche. Je suis content que nous affrontions plutôt l’Allemagne. C’était mon choix idéal avant l’autre demi-finale. »

Jérôme Truyens © Philippe Demaret – Okey.be
© Philippe Demaret – Okey.be

Commentaires

One Comments

  1. Congrajoulation.
    Fantastice. Shapo bas pour ces jeuns joueur qui son partire cherché la final. Désormais ils son les mieux au mond .courag je vous souhaite très bonne route.

    Merci a tous et à tout qui nous on vibré.( DÉSOLÉ POUR MES FAUTES ORTHOGRAPH)

    1000fois merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.