PASCAL KINA : « JE VEUX QUALIFIER MON PAYS POUR LES J.O. ! »

c’est tout sourire que le Gantois a accueilli les nombreux journalistes présents au Braxgata pour la conférence de presse organisée par la Fédération pour annoncer le nom du successeur de Murray Richards comme nouveau coach des Belgian Panthers. Après avoir reçu des candidatures hollandaises, allemandes et anglaises, Marc Coudron et son équipe ont finalement opté pour un Belge qui possède indéniablement toutes les qualités pour conduire le noyau vers son objectif : une qualification pour les Jeux de Londres. Pascal Kina a présenté son projet avant de répondre aux questions de l’assistance

Pascal, pourquoi avoir accepté ce défi ?
« Simplement parce que je suis ambitieux et qu’il s’agissait d’un très beau projet. Je pouvais me contenter de poursuivre mon travail avec l’Afrique du Sud qui m’assurait une présence à 99% aux prochains J.O. mais j’ai choisi le chemin le plus difficile pour y parvenir. Je veux qualifier mon pays pour ce rendez-vous. »

Quelles sont tes ambitions avec le groupe ?
« Premièrement, je veux faire progresser cette équipe. Elle a beaucoup de talent mais la marge de progression est encore très importante. Je veux également améliorer la position de la Belgique au ranking mondial. Nous pouvons suivre la même trajectoire que l’équipe messieurs qui a gravi les échelons dans la hiérarchie mondiale. Enfin, et c’est certainement le point essentiel, je veux assurer notre qualification pour les Jeux. »

Quels seront les points d’attention dans ton travail ?
« Nous allons tout d’abord peaufiner l’aspect physique. Les dames ont progressé de manière remarquable dans ce domaine au cours de ces dernières années mais il faut aller encore plus vite. Je veux mettre sur pied un programme journalier plus contrôlé. Je veux également travailler les aspects tactiques. Il faut pouvoir être plus performant sur ces aspects précis comme, par exemple, dans la manipulation du milieu de terrain adverse. Il faut amplifier l’usage de la vidéo puisque nous accusons un retard important à ce niveau. Je veux travailler de manière spécifique sur le p.c. Vu la qualité de nos joueuses, nous pouvons atteindre le niveau des meilleurs mondiaux comme l’Angleterre. Enfin, nous devons nous fortifier au niveau mental tout en conservant cet état d’esprit magnifique. Je veux changer le principe du « Oui mais… ». On entend beaucoup trop cela en Belgique, également chez les messieurs d’ailleurs. Il ne faut plus chercher des excuses mais bien des solutions. »

Tu vas travailler avec le même staff ?
« Naturellement. Celui-ci a largement fait ses preuves avec le duo Jean-Philippe Brulé et John Goldberg. Je reprends une machine qui fonctionne très bien et je dois juste y ajouter ma touche personnelle. Je dois reprendre contact avec Murray Richards qui m’a appelé pour me féliciter mais également pour me débriefer sur les derniers mois. »

Et ton avenir en club ?
« Je vais terminer la saison avec la Gantoise et avec le Watducks. Puis, l’année prochaine, je poursuivrai uniquement l’aventure avec le club brabançon. C’est une longue période qui se termine pour moi à la tête des dames de la Gantoise avec lesquelles j’ai remporté deux titres sur gazon et quatre en salle. »

Entretien : Laurent Toussaint


© ARBH

Commentaires

One Comments

  1. Reply Post By Rene DAUTEL

    Felicitations pour ta désignation à la tête des Panthers. Bonne route.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.