LES PANTHÈRES TERMINENT LEUR TOURNOI EN BEAUTÉ

Avant le début du tournoi olympique, Pascal Kina l’avait clamé haut et fort. « Nous voulons gagner notre dernier match et décrocher au minimum la onzième place. » Et c’est avec bravoure et panache que la Belgique est parvenue à émerger en seconde période face aux Etats-Unis qui ont pourtant dominé une bonne partie de ce match de classement.

Après un démarrage assez difficile pour la Belgique, Page Selenski profitait d’un flottement dans le cercle pour ouvrir la marque après seulement six minutes de jeu. Les Américaines gardaient, ensuite, l’emprise sur les échanges et se créaient de nombreuses occasions de but mais Aisling D’hooghe repoussait le danger. A la 20e minute, qu’Alix Gerniers profitait l’une des rares occasions belge pour remettre les deux équipes à égalité.

La seconde période était du même acabit. Les Américaines étaient toutes proches de reprendre l’avantage mais le but de Shannon Taylor était logiquement annulé par l’arbitrage vidéo. Quatre minutes plus tard, c’est Gaëlle Valcke qui se montrait la plus opportuniste en plaçant la balle hors de portée d’Amy Swensen. Ensuite, les Panthères résistaient avec courage aux derniers assauts adverses (dont huit minutes sans gardienne) mais elles ne lâchaient plus rien.

« Nous terminons en beauté, concluait Anouk Raes. C’est même très positif si nous considérons que l’on reste même un peu sur notre faim. Nous avons le sentiment que l’on pouvait même faire mieux. »

Laurent Toussaint? In Le Soir, samedi 11 août 2012.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.