DEUX SÉLECTIONS ATTENDUES ET COHÉRENTES POUR LES JEUX DE LONDRES

Deux sélections cohérentes et attendues pour les Jeux de Londres

Notre pays était encore l’un des rares à ne pas avoir communiqué officiellement sa sélection définitive pour le tournoi olympique. Et c’est finalement après avoir appelé les joueurs un par un au téléphone pour leur expliquer de vive voix les raisons de son choix que Colin Batch a annoncé la liste des seize joueurs et des deux remplaçants retenus pour disputer les JO, dès le 29 juillet prochain. Un choix mûrement réfléchi durant les cinq derniers jours de stage en Irlande et qui ne propose pas de réelles surprises si ce n’est l’absence d’Alex de Paeuw. Le joueur du Watducks sortait d’une excellente saison avec les champions de Belgique mais il n’est néanmoins pas parvenu à convaincre le staff malgré sa polyvalence et sa pointe de vitesse. On retiendra également la présence dans les buts de Vincent Vanasch qui disputera, à Londres, sa toute première grande compétition internationale et qui aura, finalement, été préféré à Manu Leroy. Alexandre De Saedeleer, remplaçant à Pékin en 2008, reçoit lui aussi sa chance dans le groupe après avoir cravaché ferme durant huit semaines pour revenir dans le parcours après une blessure encourue lors des demi-finales de Playoffs. Enfin, comme prévu, le sélectionneur australien a choisi d’emmener Tom Boon, toujours en rééducation après son opération pour une facture à la main  gauche, il y a, à peine, deux semaines. L’attaquant des Red Lions pourra toutefois toujours être remplacé jusqu’à deux jours avant le début des Jeux s’il ne devait pas retrouver toutes ses sensations avant l’entame du tournoi.

Chez les dames, Pascal Kina a choisi la continuité puisqu’il a décidé de faire confiance au groupe qui a décroché la qualification olympique à Kontich, en avril dernier, à l’exception de Judith Vandermeiren qui complète la sélection. A l’exception de Sofie Gierts, qui n’effectue pas de retour surprise dans le groupe, le Gantois pourra donc compter sur son ossature habituelle – un noyau équilibré mai relativement jeune – pour la première expérience olympique des Belgian Panthers. Des joueuses qui tenteront d’emmagasiner un maximum d’expérience à Londres afin de déjà préparer le prochain objectif fixé à Rio en 2016.

C’est à présent l’esprit plus serein que les deux groupes vont pouvoir poursuivre leur préparation olympique. Il reste une vingtaine de jours aux deux  coachs pour régler les derniers détails qui pourront faire la différence pendant la quinzaine londonienne.

La sélection Messieurs :

Gauthier Boccard (Waterloo Ducks), Tom Boon (Racing), Thomas Briels (Oranje Zwart), Cédric Charlier (Racing), Alexandre de Saedeleer (Waterloo Ducks), Jérôme Dekeyser (Braxgata), Felix Denayer (Dragons), John-John Dohmen (Waterloo Ducks), Simon Gougnard (Racing), Maxime Luycx (Waterloo Ducks), Xavier Reckinger (Braxgata), Jeffrey Thys (Dragons), Jérôme Truyens (Racing), Vincent Vanasch (Waterloo Ducks/GK), Florent van Aubel (Dragons), Benjamin Van Hove (Waterloo Ducks). Réserves: Elliot Van Strydonck (Léopold) et Manu Leroy (Dragons/GK).

La sélection Dames :

Jill Boon (Wellington), Louise Cavenaile (Dragons), Erica Coppey (Dragons), Lola Danhaive (Pingouin), Hélène Delmee (Pingouin), Stephanie De Groof (Dragons), Charlotte De Vos (Oranje Zwart), Alix Gerniers (La Gantoise), Nadine Khouzam (GK/Wellington), Barbara Nelen (La Gantoise), Anouk Raes (Pingouin), Emilie Sinia (Dragons), Gaëlle Valcke (Wellington), Judith Vandermeiren (Braxgata), Lieselotte Van Lindt (Dragons), Anne-Sophie Van Regemortel (Oranje Zwart). Réserves: Aisling D’Hooghe (GK/Waterloo Ducks) et Valérie Vermeersch (La Gantoise).

Laurent Toussaint, In Le Soir, samedi 7 juillet 2012.


© Nicolas Leroy

 

Commentaires

5 Comments

  1. Reply Post By Le pitche

    Pas d’alex de paeuw ? Scandaleux ! C’est un des meilleurs joueurs du pays, il a fait des play offs canon et est super rapide et technique . On prefere prendre Briels qui n’a jamais montré grand chose. Une honte !

  2. Reply Post By gonzague klein

    Que dire alors de Desaedeleer qui n’a joué que deux rencontres en préparation alors qu’Elliot VS a joué tous les matches de préparation de manière impeccable…. Ce qui est étonnant aussi c’est le concensus de la presse au sujet de la sélection, aucune critique aucune analyse aucune interview des joueurs écartés.

  3. Tout porte à croire que le choix des joueurs n’incombe pas uniquement à M. Batch. Il est bien trop clairvoyant que pour emmener certains peintres qui font partie du voyage. Il y a fort à parier que messieurs Wentink et Delmée placent leurs pions et tirent quelques ficelles.

  4. Reply Post By gonzague klein

    IL est clair que Batch est mis sous pression.

  5. Pingback: Fier de ses couleurs (la suite) | Quentin le Bussy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *