LE MATCH LE PLUS SPECTACULAIRE

Le rideau d’une saison passionnante se refermera ce soir vers 20 h 00. Certes, les finales ont connu leur épilogue dimanche dernier avec un doublé du Dragons, mais il reste encore une dernière sortie programmée pour les plus grands prodiges du pays à l’occasion de la troisième édition du All Star Game.

La journée s’annonce d’ailleurs festive dans les installations du Waterloo Ducks. Jugez plutôt du programme : de 9h00 à 16h00, le challenge « Coco » réunit près de 400 jeunes avant que ne débute la remise du Sifflet d’or. Enfin, le clou de la journée, le All Star Game, démarre à 18h00.

Le principe n’a pas changé. Laurent Toussaint, initiateur du concept et responsable, voulait réunir les meilleurs acteurs du championnat pour un match de gala qui clôture officieusement la saison. « Il y a trois ans, j’en avais discuté avec les joueurs qui étaient emballés », confie le journaliste.

Restait alors à dénicher une date. Face à la réticence des clubs à libérer leurs joueurs avant le championnat ou durant la saison, le week-end après les finales s’imposait de lui-même avec l’inconvénient que certains étrangers avaient déjà quitté le pays comme par exemple les Indiens de Louvain, les frères Singh. Qu’à cela ne tienne, à la lecture des participants, le match s’annonce somptueux.

L’équipe « Ouest » c’est-à-dire les joueurs issus du Léopold, du Watducks, de la Gantoise, du Pingouin, du Racing et du Wellington est composée de : J. Gucassoff, Dallons, Jo. Verdussen, Jé. Verdussen, Dohmen, Corradini (finalement forfait), Luycx, Van Strydonck, J. Truyens, Beckers, De Paeuw, Van Hove, Boccard, L. De Mot, A. De Saedeleer et T. Boon sous les conseils de Marcelo Orlando.

L’équipe « Est », c’est-à-dire les joueurs issus du Dragons, de l’Antwerp, de l’Héraklès, de Louvain, du Braxgata et du Beerschot, est composée de : Leroy, G. Verdussen, Moreno, Vandersmissen, Luypaert, Bourdeaud’hui, Padros (finalement forfait et remplacé par Vanneste), Bruinsma (blessé), Van Aubel, Thys, Schuermans, Butler, Dockier, Ruytinx, Grasveld et G. Gucassoff sous les conseils de Colin Batch.

Rappelons que les joueurs ont voté sur Internet pour élire leurs favoris. Grégory Uyttenhove et Vincent Loos ont été désignés arbitres.

La philosophie de cette soirée se résume en un mot : plaisir. Chacun se plaît à venir ou revenir tant l’ambiance y est particulièrement détendue. « Dès les premiers matches de la saison, les joueurs viennent déjà me voir pour connaître la date, poursuit Laurent Toussaint. Ils veulent tous suivre l’évolution des votes et ne cachent pas leur fierté quand je leur apprends leur sélection. Je n’ai jamais eu un joueur qui a refusé sans une raison évidente. Cette année, j’ai dû acter les forfaits de Corradini, de Padros et de Bruinsma. Le match constitue une manière agréable de terminer la saison. Les joueurs tentent des gestes techniques qu’ils n’osent pas forcément durant un match de championnat. »

A l’issue de la rencontre, le trio Batch, Orlando et Toussaint désignera le « MVP » du match. Les prix du meilleur gardien et du meilleur joueur sont aussi décernés. Leroy, Schoo Ians et Gucassoff sont nominés ainsi que Boon, Rossi et Truyens.

Pas de doute, le Watducks est « the place to be » aujourd’hui.

Thibaut Vinel, In La Libre Belgique, samedi 11 juin 2011


© Leroy – Hockeybelgium

Commentaires

One Comments

  1. On a pas vu le même match!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *