LES RED LIONS SE PRÉPARENT POUR L’ARGENTINE

Depuis que le rideau est tombé sur le championnat d’Europe d’Amsterdam avec cette cinquième place pour la Belgique, les échos en provenance de l’équipe nationale se font plus rares. Il y a bien eu la tempête dans un verre d’eau après l’annonce faite aux clubs par Adam Commens de la présence obligatoire des Internationaux aux quatre entraînements hebdomadaires mais surtout à l’interdiction faite à ceux-ci de prendre part aux séances en clubs. Tout le monde a mis de l’eau dans son vin et, au final, chacun a eu l’occasion d’aménager son programme journalier.

Une flexibilité nécessaire acceptée par le coach australien qui lui a permis de garder la quasi totalité de son groupe (seuls Philippe Goldberg et Patrice Houssein ont quitté le noyau, qui a été complété par Jérémy Célis et Alex de Paeuw). Mais une souplesse qui a également permis aux Red Lions de récupérer deux éléments capitaux pour le qualificatif de la prochaine Coupe du monde qui se déroulera en novembre prochain à Quilmès en Argentine. En effet, les frères Vandeweghe ont décidé de se remettre aux services de la Belgique. Loïc, le capitaine aux J.O., et son frère Charles, pourraient être les deux maillons expérimentés dont ont tant besoin les jeunes pousses qui composent le groupe depuis Pékin.

Mais pour le moment, Adam Commens a quelques soucis pour préparer au mieux le prochain rendez-vous capital pour le hockey belge. En effet, il ne peut compter sur son groupe au complet pour ses séances d’entraînements. Blessures, coupe d’Europe, séances individuelles en clubs autorisées pour les joueurs du Watducks, l’Australien doit composer au jour le jour. Et c’est de l’infirmerie que les plus gros soucis proviennent. Jérôme Dekeyser et Grégory Gucassoff, les deux sleeper attitrés sont blessés depuis des mois et ne peuvent réellement s’entraîner sur p.c., Xavier Reckinger, Benjamin Van Hove ou Charles Vandeweghe traînent la jambe depuis quelques semaines. Il leur reste un gros mois pour revenir au top.

Mais tout cela n’altère pas la bonne humeur et la motivation des joueurs. « Je prends de nouveau beaucoup de plaisir aux entraînements, explique Jérôme Truyens. Nous avons énormément appris durant ces deux dernières semaines et tout le monde est très motivé. Adam insuffle une énergie très positive lors de ses séances de travail. De plus, le groupe est très volontaire et le retour des frères Vandeweghe va nous être très bénéfique. »

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 19 octobre 2009.


© Hockeybelgium

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *