LE WATDUCKS SURPRIS CHEZ LUI PAR LOUVAIN

Braxgata – Gantoise : 1-1. Privées chacune de leurs Sud-Africains (un à Boom et trois à Gand), les deux équipes ne sont pas parvenues à se départager lors d’une rencontre relativement terne. Jérôme Dekeyser a ouvert le score après sept minutes avant que Maxime Peeters ne permette aux Gantois de ramener un point de leur déplacement.

Wellington – Racing : 3-4. Après leur défaite de la semaine dernière, les joueurs du Racing devaient impérativement se reprendre pour rester dans le carré de tête durant la trêve. Et ils se sont fait peur puisqu’ils menaient 1-4 à cinq minutes de la fin (buts de Tom Boon, Guido Barreiros et Cédric Charlier (2)) avant que Agustin Corradini ne marque à deux reprises. Mais il était trop tard pour les promus qui ne parvenaient pas à égaliser. Juan Tubio avait égalisé en début de match pour le Wellington.

Orée – Antwerp : 2-5. Les Anversois ont pu compter sur un Grégory Gucassoff, qui retrouve petit à petit ses sensations, pour s’imposer largement à l’Orée. L’international, qui ne participera pas au qualificatif en Argentine, a inscrit deux p.c. et un stroke. Matt Hotchkis et Nicolas Laddyn ont également marqué pour les visiteurs tandis que Facundo Callioni et Arnaud Van Giert ont fait de même pour l’équipe locale.

Waterloo Ducks – Louvain : 0-1. Juane Garreta n’a pas loupé ses retrouvailles avec ses anciennes couleurs puisque l’Argentin a inscrit le seul but de la partie sur p.c. Les champions de Belgique, privés de très nombreux joueurs dont Alexandre De Saedeleer et Thomas Van den Balck, ont également dû se passer de John John Dohmen, blessé, en seconde période. Il est grand temps que la trêve pointe le bout de son nez pour Waterloo qui aimerait bien faire un peu de place dans son infirmerie. On notera également la bonne prestation de Vincent Vanasch dans le but des Universitaires.

Uccle Sport – Dragons : 1-6. Les Anversois n’ont pas fait dans le détail lors de leur déplacement en terre uccloise. Ils menaient ainsi 1-4 à la pause grâce à Renaud Pangrazio (2), Jeffrey Thys et Thierry Stumpe. Dans le même temps, Geoffroy Cosyns avait marqué sur p.c. pour l’équipe locale. En seconde période, Michael Watts inscrivait encore deux buts et donnait au score ses allures définitives.

Laurent Toussaint, In Le Soir, lundi 2 novembre 2009.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.