LE WATDUCKS DEMEURE INVAINCU !

Il aura donc fallu attendre près de 35 minutes avant d’assister réellement une rencontre de hockey. En effet, en première période, à l’exception d’un p.c. et d’une demi-occasion pour l’équipe locale et un p.c. converti par Grégory Gucassoff de l’autre côté, les supporters n’ont rien eu à se mettre sous la dent. Tout se passait entre les deux lignes des 25 yards et les deux clubs se neutralisaient. Ensuite, en moins de trois minutes, le  score passait à 2-2 suite à des buts de Xavier Brooke et d’Alex de Paeuw, puis à une reprise de Jeroen Baart après un magnifique travail de Mattijs Brouwer. La partie devenait alors plus hachée jusqu’à la 66e lorsque Maxime Luycx trouvait la bonne direction sur p.c. Trois minutes plus tard, Juane Garreta inscrivait le quatrième but sur stroke avant que Grégory Gucassoff ne fixe le score définitif à 4-2 sur p.c.

A l’issue de la rencontre, Etienne Tys, le coach local, reconnaissait que son équipe manquait de rythme. « On l’a vu cet après-midi, nous avons manqué de rencontres à intensité durant cette trêve. Nous n’avons pas eu l’occasion de beaucoup jouer au hockey. En première période, l’Antwerp était plus fort que nous. Ensuite, nous avons mis en place un press plus haut et nous avons augmenté le rythme. Cela a payé. »

Pour Murray Richards, la déception était perceptible mais relative. « Les joueurs sont déçus et frustrés puisque nous voulons être dans les quatre en fin de saison. Nous sommes très proches à chaque fois. Mais je le répète, notre objectif n’était pas de battre le Watducks aujourd’hui mais bien de figurer en bonne place lors de la dernière journée de championnat. Nous donnerons tout pour y parvenir. »

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *